AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Sharp, Idalia - DALIE ✿

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Idalia Sharp
POUFSOUFFLE. ► cinquième année.

► MESSAGES : 61
Sam 17 Déc - 10:51










IDALIA “DALIE” SHARP

AS LONG AS YOU DON'T CHOOSE, EVERYTHING REMAINS POSSIBLE.


























QUALITE; Sorcière de sang pur.
ORIGINES; Un père anglais, une mère italienne, et née aux États-Unis où elle passe la majorité de ses vacances avec sa famille, Dalie préfère se dire américaine, ayant en horreur le temps pluvieux typique au Royaume-uni. Par contre, sa nationalité est avant tout anglaise.
SPÉCIFICITÉ(S); Aucune malédiction, don ou aptitude particulière à sa connaissance, Dalie apprend ce qu'elle a à apprendre et ne s'intéresse pas à un type de magie en particulier. Cela pourrait certes changer, mais pour l'instant, elle ne fait que suivre le courant qui l'emporte.
STATUT; Célibataire et enfant unique.

CARACTÈRE; Fille à son père ? Non, pas dutout. À sa mère ? Possible. Chose certaine, elle tente désespérément de se faire apprécier des deux sans jamais obtenir l'attention espérée. Naïve et influençable, Dalie n'est pas bien méchante lorsque l'on arrive à l'approcher, du moins, si elle n'est pas entouré de personnes la poussant un tant soit peu dans cette direction. C'est qu'elle essaie tant bien que mal d'entrer dans l'univers des grands sans en avoir l'âge ni l'expérience et qu'il lui arrive de ne plus distinguer ce qu'en temps normal, elle juge comme bien ou mal. Manque de discernement, la jeune Sharp semble faire confiance à tout et n'importe qui, mais a appris à garder ses distances. C'est qu'au fond, elle a beau travailler sa surface, Idalia a toujours peur que ce qui se cache en dessous puisse décevoir, car au fond, elle est tellement ordinaire, ni plus brillante que les autres, ni plus drôle. Travaillante, elle a beau étudier, c'est à peine si ses notes dépassent la moyenne. On lui reprocherait même un manque cruel d'imagination alors qu'au fond, Dalie ne fait que s'auto-censurer. C'est une gentille fille qui peine à prendre des décisions seule. À toujours craindre l'erreur, on aurait pu croire qu'elle en serait venu à s'enraciner dans la neutralité, mais il n'en est rien. Dalie fait la girouette. Si le vent part dans une direction, elle le suit, s'il part dans une autre, elle le suit encore, quitte à se contredire elle-même ou à blesser les gens qui l'entourent, car cela l'affecte aussi dans ses relations. En bref, ce n'est qu'une adolescente qui se cherche et qui aurait grand besoin d'acquérir une meilleure confiance en elle-même et en ses moyens.
MEILLEURE QUALITE; GénéreusePIRE DÉFAUT; Influençable
AFFILIATIONS; Catholique non pratiquante à la demande de sa mère. Ne s'intéresse pas vraiment à la politique, préfère se plier simplement aux règles. Elle aimerait faire un parcours en SACM, mais s'est résolu à aller en Droit pour satisfaire ses parents. Malgré ça, elle a pris soins aux créatures magiques en cours optionnel et arithmancie.

PATRONUS; Un poulpe. Fluide, imprévisible, c'est une créature lunaire affectée par les marées et les phases de la lune demeurant sur le fond marin, toujours en changement. Il est capable de se couper un tentacule pour échaper à un prédateur et symbolise la capacité de laisser aller l'excès de bagage émotionnel ou physique.
EPOUVANTARD; Le noir le plus total, le vide, l'abandon, le rejet et la solitude pour celle qui pense n'exister que par les autres. La vision change selon les événements, mais tournent toujours autour de ce même sujet.
BAGUETTE; 27 centimètres, bois de bouleau, 5 cheveux de vélane. Fine et solide.
FAMILIER; Rien de bien pratique. Dalie a demandé à avoir un chat et en a eu un. Depuis, elle force la petite bête à la suivre où qu'elle aille. Obèse pour avoir été trop bien nourri, elle l'a baptisé Eggert aussi surnommé Coco. Brun rayé et tâcheté par endroit, Coco est un américain à poil court indépendant et affectueux, mais ne supportant pas de se faire prendre.
MA VALISE; Une vieille épingle à cheveux sertie de perles et de pierres blanches qu'elle a trouvé dans l'ancienne chambre de sa grand-mère. Elle ne l'a encore jamais porté en public et sa famille ne sait pas qu'elle a pris l'objet.





They're gathering around to hear a story...

L'inconvénient, lorsque l'on est enfant unique, c'est qu'on l'on a souvent beaucoup moins de choses à raconter. Dépendante de ses parents et peu entreprenante, Idalia est une fille qui se dit sans histoire. Elle a toujours su se plier aux exigences de sa famille sans jamais lui démontrer autre chose que le respect. Une jeune fille sage dirons-nous. Le fait est que lorsque vos parents voyagent beaucoup et que l'on vous enseigne tout à la maison, très peu de personnes ont l'opportunité de vous faire découvrir autre chose si ce n'est ceux que l'on vous autorise à côtoyer. Née à Salem aux États-Unis, Idalia a toujours eu de la difficulté à définir ses origines. Ses papiers la dise anglaise, ses parents ont décidé de passer la majorité de leur temps en Amérique, sa mère était Italienne avant d'épouser son père qui a décidé d'adopter sa religion à elle. Rien de bien compliqué en somme, mais rien de bien précis non plus. Dalie préfèrerait vivre en Amérique, se qualifie elle-même d'américaine, puisqu'elle y est née et y passe ses vacances, mais est forcée de résider au Royaume-Uni - chez des cousins - lorsque les cours reprennent afin de pouvoir étudier à Poudlard (la meilleure académie de sorcellerie selon ses parents.)

Son enfance, elle l'a passé à jouer avec ses poupées et à embêter sa nanny pour qu'elle lui raconte encore et toujours les mêmes contes de fées. De jolies robes et de jolis jouets, Dalie a toujours été délicate et fait attention à ceux qu'elle aime, objets compris. Briser ou abîmer quelque chose était hors de question, ainsi, vous avez devant vous une fille plutôt calme et silencieuse qui apprécie le perfectionnisme et la minutie. Élevée dans le luxe, Dalie fait partie de ces enfants à qui l'on donnait tout pourvu qu'il cesse de réclamer de l'attention de la part de ses parents. Tous deux travailleurs acharnés estimant leur vie professionnelle plus importante que leur vie de famille, Idalia, loin d'oser réclamer quoi que ce soit, s'est avéré être une enfant simple et docile. C'est que faire un mauvais coup afin d'attirer leur attention ne lui est jamais passé à l'esprit. Et pourtant, elle est résolue à l'obtenir, leur attention. Pour parvenir à ses fins, l'adolescente s'est mise en tête de travailler aussi fort qu'eux et d'obtenir de bons résultats à l'école: de les rendre fiers. Malheureusement pour elle, une fois à Poudlard, il s'est avéré que malgré tous ses efforts, elle soit bien loin de l'excellence. Ordinaire la Dalie. Des notes dans la moyenne, moyennement jolie, moyennement intéressante, moyennement drôle, moyennement sportive, moyennement brillante. Malgré tout, elle s'accroche - n'est pas Poufsouffle qui le veut - et fait son possible pour s'améliorer en tout.

« Veux-tu bien me dire ce que tu faisais là ?! » C'était bien la première fois qu'elle commettait un délit, aussi petit soit-il, et elle avait été prise la main dans le sac. « Personne n'entre là. On ne te l'a pas dit ? » Ne rien répondre lui avait semblé être la meilleure option. Elle était mauvaise menteuse et il lui semblait plus facile de faire la tête de celle qui ne savait pas plutôt que de le dire à voix haute. Sa voix, c'était toujours elle qui la trahissait. Tremblante ou bien trop aigüe. Baisser les yeux et ne rien dire, elle s'en était tenue à ça. Chez sa tante, tout lui avait été clairement expliqué dès les premiers jours. En une semaine, elle avait appris que personne ne devait déambuler dans les couloirs de la maison passé 22h00, à moins que ce soit pour aller aux toilettes, car son oncle avait apparemment un sommeil très léger et se réveillait pour un rien. Elle avait appris l'utilité de chaque objets inusités et à ne pas les confondre entre eux à l'aide d'un système de couleurs. À éviter de parler à certains tableaux trop agressifs, à ne pas parler à leur seul voisin (ça, elle l'a appris elle-même en le jugeant trop étrange pour être approché) et à ne pas parler trop longtemps à sa tante, son oncle et sa cousine. Passé cinq minutes, ils devenaient bizarres et incohérents. « Je pensais avoir verrouillé la porte. » Et elle se souvenait très clairement de ce qu'on lui avait dit la première fois qu'elle s'était approché de l'ancienne chambre de sa grand-mère: "N'entre pas là. La pièce est condamnée. Ton père ne te l'a peut-être jamais dit, mais bon, vers la fin, elle est devenue complètement tarée. Ma mère m'a dit qu'elle ne serait même pas surprise que la pièce ait été piégée par toutes sortes de sortilèges. Elle est certaine que si on y rentre, on risque je ne sais pas quoi." Sur le coup, Dalie avait frissonné. Son oncle devenait paranoïaque la nuit, sa tante semblait souffrir d'absences occasionnelles et sa cousine lui racontait des histoires tordues au sujet de la maison et de ses anciens occupants. Elle n'avait pas demandé à être là et reprochait à ses parents d'avoir osé l'éloigner de son petit monde de simplicité dépourvu de monstres tapis dans la noirceur pour l'envoyer vivre chez des cousins avec qui elle ne semble rien partager si ce n'est une branche de leur arbre généalogique. « Enfin... » Sa tante l'examina du regard un instant avant de se détendre « La prochaine fois que l'envie d'explorer la maison te prends, va dans le jardin... » elle termina son discours en l'envoyant dans sa chambre pour dormir pendant qu'elle s'assurait d'avoir bien verrouillé la porte derrière elle. Arrivée à sa chambre, Dalie ne remarqua pas qu'elle portait encore sur elle, emmêlée dans ses cheveux, l'épingle qu'elle avait trouvé dans un coffre à bijou. Elle avait passé la journée seule dans la maison à ne pas savoir quoi faire de sa peau jusqu'à ce qu'un bruit se fasse entendre au rez-de-chaussez. Elle avait pris le temps de descendre les marches calmement afin de faire le moins de bruit possible pour voir de quoi il en retournait, mais arrivée en bas, plus aucun son ne se fit entendre et la porte supposément condamnée s'était montré à elle entre-ouverte. Curieuse, elle avait pénétré la pièce pour n'y découvrir qu'un lourd silence et un désordre qui s'était probablement voulu organisé à une certaine époque. Laissant son esprit vagabonder, l'élève de première année qui allait bientôt passer en deuxième explora la chambre avant de s'arrêter devant le grand miroir du bureau à linge. Elle était une fille après tout. Et appréciait les jolies choses. Son regard s'attarda sur un petit coffre avant que ses mains ne l'ouvrent pour mieux en admirer le trésor. Des bijoux, tout semblait briller et la fillette qu'elle était s'amusa à les essayer un à un avant d'être saisie par le bras et évacué d'urgence de la pièce par sa tante qui referma aussitôt la porte.

Élève à Poudlard depuis maintenant quatre ans, entamant cette année sa cinquième, Dalie est convaincue de faire partie de ces élèves invisibles que l'on associe au décor. Elle est comme bon nombre des filles de son âge - avide de potins, complaisante et superficielle - et cherche à être appréciée des autres sans attirer sur elle le ridicule et les moqueries ou pire encore, de vilaines rumeurs. Du haut de son mètre soixante-six, armée de ses airs de jeune fille se prenant trop au sérieux, on la retrouve souvent dans un couloir où à une table à discuter avec ses amies. Jamais seule la Dalie et lorsque c'est le cas, c'est qu'elle est bien décidée à étudier dans le calme sans se faire voir. Honte à celle qui semble incapable d'obtenir de bons résultats sans s'acharner deux heures sur le même manuel. On ne lui connait aucune amourette, ni aucune tragédie. Pour tout dire, si jamais le nom d'Idalia Sharp venait à être mentionné lors d'une conversation, il ne serait pas étonnant que plusieurs personnes soient incapables d'y lier un visage. Idalia Sharp, la gentille jaune et noire toujours prête à aider son prochain ou celle qui cherche à côtoyer des élèves plus âgés et/ou plus intéressants en s'imaginant être appréciée... peu importe ce qu'elle fait, il y a très peu de chance que vous l'ayez remarqué à moins d'avoir été présent lorsqu'elle est restée coincée en haut d'un arbre en troisième année (la petite poufsouffle s'était mise en tête de remettre un oeuf dans son nid avant de développer une violente peur des hauteurs.) Aucune tâche sombre à son dossier scolaire, il semblerait qu'Idalia fasse parti de ceux qui vont traverser Poudlard sans y laisser la moindre trace de leur passage.




Et moi? et moi? et moi?

PSEUDO ; SUNBURN
AGE ; 21 ans le 26 janvier~
AVATAR ; Rosie Tupper
DOUBLE-COMPTES; //
PRESENCE ENVISAGEE;

TON AVIS SUR LE FORUM ; <33 *rien à rajouter*














Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Idalia Sharp
POUFSOUFFLE. ► cinquième année.

► MESSAGES : 61
Lun 19 Déc - 0:08


+1 un juste au cas~ et ce sera tout <3






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

The Changelin'
PR. AZAEL VAN HELLSING
► Histoire de la Magie

► MESSAGES : 1431
Lun 19 Déc - 11:06


je garde un oeil sur toi <33 bon courage pour ta fiche

____________________

feat. Gabriel & Squire Socrates






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Idalia Sharp
POUFSOUFFLE. ► cinquième année.

► MESSAGES : 61
Lun 9 Jan - 22:09


Je pense... avoir terminé (peut-être ? xD) J'ai terminé~






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

The Changelin'
PR. AZAEL VAN HELLSING
► Histoire de la Magie

► MESSAGES : 1431
Lun 9 Jan - 22:17


Han j'adore trop je veux un lien via Haïko

Mais d'abord je te valide (où sont passées mes bonnes manières enfin Rolling Eyes ). Bienvenue chez nous

____________________

feat. Gabriel & Squire Socrates






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Idalia Sharp
POUFSOUFFLE. ► cinquième année.

► MESSAGES : 61
Lun 9 Jan - 23:05


Merci~ (:

{Ma fiche relationnelle avance xD Ça devrait prendre forme dans la soirée :')}






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

The Changelin'
PR. AZAEL VAN HELLSING
► Histoire de la Magie

► MESSAGES : 1431
Lun 9 Jan - 23:06


moi j'ai déjà posté XXXD comme une groupie quoi *sort*

____________________

feat. Gabriel & Squire Socrates






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Idalia Sharp
POUFSOUFFLE. ► cinquième année.

► MESSAGES : 61
Lun 9 Jan - 23:11


Et moi qui prenait la peine d'avertir dans mon mp que j'irais lire ta fiche dès que j'aurai fini de la créer xDD










Contenu sponsorisé




 

Sharp, Idalia - DALIE ✿

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Rapha Condor - Sharp
» Patrick Sharp
» LIAM SHARP
» Sharp serait un membre des caps la semaine prochaine ?
» Alice Sharp dit "Shark"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: entre dans ce monde. :: présente ton personnage; :: bienvenue parmi nous-