AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 The Tell Tale Heart Digger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Coleen S.Hatcher
SERPENTARD. ► sixième année.

► MESSAGES : 82
Mer 18 Jan - 15:59


Coleen avait instinctivement suivit Mikhaïl, poussée elle aussi par le désir d'en découdre à leur manière finalement avec les Bouffons d'or. Oh, elle aurait très bien pu trouver quelque chose toute seule, mais avec le jeune Vanna Syl, ils se comprenaient ce qui étaient plutôt rare avec des gens comme eux et ils voyaient les choses de la même façon, leurs victimes communes dégustaient donc deux fois plus, et c'était deux fois plus jouissif. Sans s'en rendre compte, elle avait entrainé à sa suite le pauvre Adriel qui ne semblait avoir rien demandé à personne. Le petit groupe fini par arriver devant une porte qui se referma derrière le gobelin et entendit Mikhaïl expliquer à Symphony. « Je veux savoir ce qu'il fait là, lui. C'est pas courant les gobelins en dehors de Gringotts ! » La demoiselle Hatcher acquiesça même si elle n'était pas piquée de la même curiosité que son ami. C'est quand il ajouta: « Quant à Young... Je vais la jouer à la Serpentard. que la jeune fille se dit que finalement, il y avait peut être plus que ça. Ils allaient mijoter un truc, et ça allait être l'évènement du siècle, c'était certain.

Mikhaïl avait sortit sa baguette, et essaya d'ouvrir la porte par magie avant que Coleenait eu le temps de lui dire que cela semblait inutile. La porte était minuscule, et même elle, qui n'était pas grande du tout, n'aurait pu la passer sans se baisser, et un gobelin y était entré. la magie qui celait cette porte devait être tout à fait différente de celle qu'ils connaissaient. Le jeune homme sembla rapidement s'en rendre compte: « On est pas dans la merde, si c'est de la magie gobeline... Doit bien y avoir quelque chose quelque part pour l'ouvrir. ». Coleen n'était pas vraiment passionnée par le gobelin, mais elle s'ennuyait et si Mikhaïl préférait partir à la poursuite d'un gobelin plutôt que de formenter un mauvais coup avec elle, alors elle ferait de même en attendant, il fallait bien passer le temps. Et puis cela semblait être quelque chose à vous secouer les méninges, et elle n'était pas contre une petite décharge d'adrénaline en ces jours monotones. Elle s'avança donc pour inspecter le contour de la porte histoire de voir si il n'y avait pas tout simplement un loquet à bouger ou une pierre à taper comme sur le chemin de Traverse pour ouvrir la porte, mais elle ne détecta rien. Ce n'était pas ça. revenant à des méthodes toutes anciennes, elle toqua simplement sur la porte, comme si elle s’apprêtait à entrer chez des amis. Devant la réaction interloqué de ses compagnons d'aventure, la blonde haussa les épaules et dit Quand on a pas ce qu'on veut par la force, la politesse, c'est la clef, non ? C'est bien ce qu'on nous sermonne depuis qu'on à 4 ans. On avisera après, après tout on est des verts et argents, ruse et manipulation les amis! » Elle leur adressa un sourire radieux.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Symphony A. Grey
SERPENTARD. ► sixième année.

► MESSAGES : 46
Lun 23 Jan - 0:35




Le regard de la serpentarde glissa sur Coleen qui se rapprochait. Symphony eut un petit sourire de renard comme l’équipe semblait plutôt bien au complet. Coleen en peste fini, Mikhaïl en baraqué pour parer à toutes les offenses, et finalement Symphony qui, si elle ne disait pas mot, avait le verbe plus acerbe que la moyenne et surtout, une baguette plus rapide qu’il ne l’aurait fallu. Elle eut cependant une moue en voyant que son frère n’avait même pas vu qu’elle avait disparu du chemin de traverse. Elle roula des yeux.

« Je veux savoir ce qu'il fait là, lui. C'est pas courant les gobelins en dehors de Gringotts ! » Symphony resta bête un instant, haussant un sourcil. Parce que les gobelins n’avaient plus le droit à leur vie maintenant ? Pourtant avec un tel gouvernement, quand on pouvait voir un sang-de-bourbe se promenait librement, c’était à se demander où se trouver la place des chiens… Sans doute pas enfermé comme il aurait du. « Quant à Young... Je vais la jouer à la Serpentard. » Symphony eut un petit rictus Grey, que l’on ne lui connaissait pas et qui ressemblait vaguement au bruit d’une vipère amusée, si tant est qu’une vipère pouvait être amusée par quoi que ce soit d’autres que le meurtre d’une souris chétive entre ses crochets venimeux. « Pas besoin de te dire que tu peux compter sur moi… » souffla la jeune fille, remettant en place une mèche de cheveux derrière son oreille.

« On est pas dans la merde, si c'est de la magie gobeline... Doit bien y avoir quelque chose quelque part pour l'ouvrir. » « Au vu des inscriptions, et de quelle manière elles ont disparu, si c’est pas du gobelin c’est du celte. Mais j’ai jamais vu un gobelin maîtrisait la magie celte, alors pars déjà sur un handicap : c’est de la magie gobeline. » Bien sûr que ça ne lui faisait pas plaisir. Les gobelins, ces horribles petites choses avaient cette fâcheuse tendance à tout rendre trop compliqué pour finalement vous avoir avec une réponse simple. C’était une de ses chères amies qui avaient eu un parchemin gobelin à déchiffrer en langues anciennes de soixante-dix lignes pour finalement n’arriver qu’à deux phrases en anglais, et des plus ridicules : à quelle heure est le thé ? un peu de sucre, merci. Les gobelins, ces petites bêtes…

« Quand on a pas ce qu'on veut par la force, la politesse, c'est la clef, non ? C'est bien ce qu'on nous sermonne depuis qu'on à 4 ans. On avisera après, après tout on est des verts et argents, ruse et manipulation les amis! » Symphony haussa un sourcil, amusée, mais bien plus que moqueuse qu’à l’accoutumée : « Toquer ? Le but n’était-il pas d’être… discret ? » Alors que la jeune fille parlait, elle passa ses doigts sur une pierre et les regarda juste après. De la poussière s’était accumulée dessus, jusqu’à rendre ses doigts sales et opaques. Symphony eut une moue de dégoût et aussitôt après éternua sans le vouloir. « Oh. Excusez-moi. » Elle releva un sourcil.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

The Changelin'
PR. AZAEL VAN HELLSING
► Histoire de la Magie

► MESSAGES : 1431
Lun 23 Jan - 12:59


INDICATION DE JEU POUR SERPENTARD;

La porte réapparaît sous vos yeux sans que vous sachiez vraiment comment vous avez pu l'ouvrir. Une forte odeur de moisi et d'humidité vous prend les narines avant même que vous n'ayez franchi la porte. Derrière il fait noir comme dans un puits et le petit escalier très étroit, à colimaçon, qui s'enfonce visiblement jusqu'à Merlin-Sait-Où est le seul chemin qui se présente. La lumière de vos baguettes éclaire à peine, étouffée par l'obscurité si dense qu'elle en serait presque tangible.

a/ Vous ne vous aventurez pas là-dedans, d'autant que rien ne vous permet d'affirmer que ça aille où que ce soit.
b/ Vous vous entêtez, il doit bien y avoir autre chose que du noir au bout de l'escalier.
c/ Vous ne savez pas vous suivez le groupe et c'est tout. Advienne que pourra.

attention, à partir de là, si vous ne répondez pas avant mon prochain poste vous ne pourrez plus participer à l'animation Wink

INDICATION DE JEU POUR IDALIA, PHOENIX et HAÏKO;

Vous avez pu observer de votre cachette le manège du gobelin et des Serpentards. Dès que la voie est libre allez y. Si vous trouvez le moyen d'ouvrir la porte vous vous retrouverez confrontés aux mêmes choix que ceux proposés à Serpentard, avancez donc jusqu'à ce que je vous interrompe.

____________________

feat. Gabriel & Squire Socrates






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Mikhaïl Vanna Syl
SERPENTARD. ► septième année.

► MESSAGES : 93
Mar 24 Jan - 12:27


« Toquer ? Le but n’était-il pas d’être… discret ? » Mikhaïl ne put s'empêcher d'éclater de rire. Instantanément, il se plaqua les deux mains sur la bouche, retenant un de ces fou rires à la con qui nous saisissait toujours dans les pires moments : Ceux où l'on préfèrerait se faire tout petit pour réaliser l'idée que l'on a derrière la tête. Malgré ça, l'idée de Coleen était loin d'être con. Symphony, tout comme lui, savait que cette idée pouvait s'avérer intéressante, puisqu'il existait déjà, parmi les portes et les escaliers de Poudlard, des portes auxquels il fallait s'adresser avec politesse pour qu'elles vous octroient l'accès au corridor qui se trouvait généralement derrière elles. « Oh. Excusez-moi. » Mikhaïl observa la cadette des Grey haussait un sourcil, avant de porter son attention vers le pan du mur. Reculant quelque peu, il vit le mur s'animait comme sur le chemin de traverse, les rares fois où il y était entré par l'accès des moldus. Vanna Syl eut un hochement de tête appréciateur, avant d'y risquer un regard. « Alors, je sais pas qui a réussi à ouvrir la porte, mais chapeau bas. » Pointant sa baguette devant lui, un faisceau lumineux se fit apercevoir, bien que difficilement à cause de la lumière du jour. Mikhaïl lança un regard vers les deux filles, avant de dire : « Bon, bah, go. »

Avançant le premier au cas où il y ait un quelconque danger, il entra juste suffisamment pour permettre aux filles de s'y insérer non sans mal. Il faisait noir, très noir. Mikhaïl posa machinalement sa main libre sur le mur, jugeant ce dernier comme étant encore brut. Un regard derrière eux, puis devant eux, Mikhaïl joua la carte de la sécurité. « Attendez quelques instants. On va... » Il se baissa, éclairant le sol suffisamment pour saisir une pierre. Se relevant, il leva sa main à la hauteur de sa baguette, et murmura : « Avifor ! » La pierre se transforma en un magnifique oiseau aux couleurs azurés, puis, il pointa sa baguette droit devant lui, en murmurant : « Oppugno. » L'oiseau fila vers le fond du couloir au risque de se faire exploser par un quelconque maléfice de protection.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Phoenix Young
GRYFFONDOR. ► sixième année.

► MESSAGES : 82
Mer 25 Jan - 19:25


Devoir se planquer dans un buisson le temps que ces lents serpentards se décident à passer la fa-meuse porte. Porte que Phoenix ne voyait plus, cachée par l’armoire à glaces qu’était Mikhaïl, mais au final c’était du pareil au même : le gryffondor et sa patience légendaire en avait marre de se terrer derrière des plantes. Ils auraient voulu leur jeter un coup de pied aux culs pour les faire aller plus vite. Franchement, c’était chiant d’attendre.

« Bon ils attendent quoi là ? Si ils ont la trouille, ils pourraient au moins aller poireauter ailleurs quoi. »

Le jeune homme se débrouilla tant bien que mal pour étirer ses grandes jambes. Bon d’accord il n’attendait pas depuis longtemps, mais il fallait le comprendre… Il s’ennuyait très vite. Finalement les serpentards se décidèrent enfin à entrer, et alors un grand sourire apparut sur les lèvres de Phoenix. Il se redressa presqu’aussitôt, alors que la porte n’était pas encore totalement fermée. Et il se retourna vers les filles avant de s’élancer à leur suite des verts et argents.

« A nous ! »

Sauf que voilà… il y a plus de porte. Et là c’est le drame. Phoenix reste comme un con devant la porte. Et là il commence à comprendre pourquoi les serpentards ont mis autant de temps à rentrer. Il pousse un juron peu sympathique face au mur qui lui fait face.

« Ah ouais… C’est plutôt chiant ca... »

Si les serpentards ont trouvé… Alors Haiko et Idalia trouveraient bien… Parce que lui, il fallait bien le dire, c’était une bille pour tous les trucs plus ou moins magiques… Premiers réflexes : taper contre le mur pour voir si il ne tombe pas. Second réflexe, tâter les pierres pour voir si y’avait pas un truc à pousser ou quoi que ce soit de ce genre. Sauf que tout ca, c’étaient des trucs de moldus, ca risquait pas de marcher ici.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Coleen S.Hatcher
SERPENTARD. ► sixième année.

► MESSAGES : 82
Jeu 26 Jan - 12:49


« Toquer ? Le but n’était-il pas d’être… discret ? » Mikhaïl rit mais Coleen se sentit idiote quelque secondes. Elle savait que sa solution en était peut-être justement une et malgré elle n'aimait pas trop comment Symphony en riait, comme si elle se moquait d'elle. Mais ce n'était pas le moment de se faire des ennemis, ils étaient là comme une équipe de vert et argent, elle n'allait pas lui tirer dans les pattes … pour cette fois. La demoiselle Grey était venue à ses côté et trifouillait le mur qui s'ouvrit presque après. Coleen haussa les épaules … l'important c'était que c'était ouvert, mais quand même, si ce n'était pas elle qui avait ouvert, son ego en prendrait un coup. . « Alors, je sais pas qui a réussi à ouvrir la porte, mais chapeau bas. » Coleen laissa une grimace passer sur son visage avant de vite reprendre son visage d'ange … Mauvaise habitude, quand tu nous tiens. « Bon, bah, go. » .
Mikhaïl passa le premier et Coleen lui emboîta le pas, l'endroit était intriguant et elle aurait voulu inconsciemment courir devant le groupe, cet endroit était pour elle extrêmement grisant, mais Mikhaïl rappela à sa mémoire qu'il était mauvais de ne pas faire attention: une pierre qu'il transforma en oiseau voleta dans le couloir et envoya valser les éventuels sortilèges de protection. Cela aurait cependant étonné la blonde qu'il y en ait puisque la porte en elle même semblait être la meilleure des protections, mais on est jamais trop prudent.
La demoiselle Hatcher se retourna vers les autre en demandant: « Bon, alors on y va cette fois ? ». Sans attendre de réponse, elle passa devant et avança sans bruit dans le couloir. Vanité, ego, amour propre, quoi que soit le mot, il avait bien besoin d'un peu de pommade, alors autant que ce soit grâce à une super aventure! Roh, bon d'accord, Coleen aimait surtout être sous le feu des projecteurs, sur le devant de la scène, c'était une dirigeante et elle n'avait absolument pas aimé la remarque de Grey, elle allait lui montrer de quoi elle était capable … C'était une vert et argent, qu'est ce que vous voulez …






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Idalia Sharp
POUFSOUFFLE. ► cinquième année.

► MESSAGES : 61
Dim 12 Fév - 2:30


Les bras croisés sous l'inconfort de la situation, Dalie suivait les deux Gryffondor sans trop se plaindre, inquiète de la tournure qu'allait prendre les événements. Normalement, elle aurait dû être au Trois-Balais en bonne compagnie... à la place de quoi, elle semblait avoir préféré suivre les rouge et or dans leur délire soudain. Suivre un gobelin, jamais de sa vie elle n'aurait cru avoir à suivre un gobelin. Elle qui peinait toujours à les regarder lorsque venait le moment d'aller retirer de l'argent à la banque. « Bon ils attendent quoi là ? Si ils ont la trouille, ils pourraient au moins aller poireauter ailleurs quoi. » Dalie sursauta. Ils étaient entrain d'espionner, un bon espion ne devait pas faire de bruit, or, cet idiot de rouquin venait de parler! La Poufsouffle se punissa intérieurement d'avoir insulté l'élève de sixième année. Il n'y était pour rien s'il... Oh et puis zut, non, il était bruyant. Ils ne devaient pas faire de bruit. Idalia avait tout sauf envie de se retrouver avec Hatcher, Grey, Vanna Syl et Warren sur le dos.

Un regard désaprobateur au visage, Dalie n'avait rien observé de la scène, trop occupée à se cacher. Après tout, si elle, elle ne les voyait pas, eux ne pouvaient la voir, non ? Avoir su qu'il y aurait une porte secrète à franchir, probablement qu'elle y aurait porté plus attention. Pour cette raison, lorsque Phoenix leur signala qu'ils pouvaient enfin passer, elle ne comprit pas pourquoi ils faisaient désormais face à un mur.
« Ah ouais… C’est plutôt chiant ca... » Idalia prit une grande inspiration. S'il y avait un mot de passe, elle ne le connaissait pas, s'il y avait une énigme à résoudre, elle ne la voyait pas... ils étaient mal parti. « On peut toujours cogner à la porte... » Avoir écouté les Serpentards aussi, peut-être aurait-elle compris à quelle point cette idée pouvait être mauvaise. Idalia s'adossa au mur, juste à côté de l'endroit où aurait dû se trouver la porte. « En même temps, on ne peut pas rentrer tout de suite, vous vous imaginez s'ils n'ont même pas été fichu d'avancer de trois mètres ? Des plans pour faire un face à face ou pire encore, qu'on se mange un sort en pleine tête parce qu'ils nous auront pris pour un nouveau gobelin... quoi que même s'ils nous reconnaîtraient, nul doute qu'on se mangerait un sort quand même... » s'apercevant qu'elle venait tout juste de penser à voix haute, Dalie tourna la tête, intimidée. Il n'était pas dans ses habitudes d'exprimer le fond de sa pensée de façon aussi... impulsive. La mauvaise influence de Young probablement.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Haïko Suru
GRYFFONDOR. ► sixième année.

► MESSAGES : 23
Dim 12 Fév - 9:01


Haïko guettait depuis leur poste d'observation improvisé. Dans le même temps, elle avait noté à la fois une petite réticence chez Idalia et d'autre part un manque de discrétion chez Phoenix. La blondinette fronça les sourcils à l'intention du rouquin comme pour lui rappeler que le buisson devant eux faisait un très maigre bouclier.

Chacun attendait que ces maudits serpentards dégagent le terrain pour se lancer. Il avait fallu que cet imbécile de Vanna Syl voit aussi le gobelin. Haïko se demandait même s'il avait des yeux derrière la tête. Quoiqu'il en soit, à la seconde où les maudits vert et argent eurent disparu, nos trois compères avaient bien vite quitté l'inconfortable buisson.

« Ah ouais… C’est plutôt chiant ca... »
« On peut toujours cogner à la porte... »
« Ou refaire tout ce qu'on les a vu faire... en espérant juste que ce ne soit pas une porte qui ne s'ouvre qe devant les gens mal intentionnés... », proposait Haïko en pleine réflexion.

Il y eut un temps de silence puis Idalia reprit.

« En même temps, on ne peut pas rentrer tout de suite, vous vous imaginez s'ils n'ont même pas été fichu d'avancer de trois mètres ? Des plans pour faire un face à face ou pire encore, qu'on se mange un sort en pleine tête parce qu'ils nous auront pris pour un nouveau gobelin... quoi que même s'ils nous reconnaîtraient, nul doute qu'on se mangerait un sort quand même... »
« J'avoue... sortilège de désillusion? » , un coup de baguette et l'affaire était réglée. Du moins pour Miss Suru qui avait malheureusement hérité du tempérament aventureux de sa mère plutôt que du tempérament de son père. « Voilà qui règle une partie du problème... et maintenant? »

La blondine soupira profondément, un peu décourager de voir que tout semblait toujours tomber tout cuit pour les serpentards...










Contenu sponsorisé




 

The Tell Tale Heart Digger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» how to break a heart (avery)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: Bienvenue à Poudlard! :: ... et ses alentours. :: pré-au-lard;-