AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 L'encyclopédie dragonique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 12:06





L'encyclopédie dragonique,
par le Chevaucheur Espen Ilffremùr.

an 1439.


Depuis le début des temps, les Dragons sont restés un mystère pour l'espèce humaine. Transcrites sur le papier, vénéré chez les Chinois, détesté chez les Chrétiens, le Dragon est un sujet à controverse. Tantôt bon et bénéfique, tantôt mauvais, les Dragons ont toujours été crains. Imposant de par leur taille, de par leur force, ils restent des puissances de la Nature, des Dieux ci-bas.


{INDEX}

Arabe à Dos Noir
Argentin Grande Gueule
Bleu Islandais
Boutefeu Chinois
Brésilien à Tête Plate
Canadien à Arme-de-Bois
Caucasien Commun
Cornelongue Roumain
Dent-de-Vipère du Peru
Desperado
Guerrier de Sibérie
Hybride Maghrébin
Irlandais à Longue Gueule
Jaswinder
Magyar à Pointes
Mandika à Tête Brune
Pansedefer Ukrainien
Norvégien à Crêtes
Pacifique Africain
Petite Vouivre
Précieux du Vatican
Seigneur Noir Russe
Suèdois à Museau Court
Vert Gallois Commun














Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 12:15





Ishtar.



Si tous les dragons ci-dessous répertoriés ont été vu et approché, Ishtar reste une légende vague, qui remonte bien avant la naissance du christ. Ishtar serait gigantesque, porterait des ailes qui pourraient recouvrir une ville entière. On la dit blanche comme la neige, serti de bijoux d'or, aux yeux d'un bleu des cieux. On dit qu'elle parle et qu'elle communique, qu'elle est intelligente. Son aura serait blanche comme celle des anges, à jamais pur. Mais jamais Ishtar n'a été aperçu, et l'on s'accorde, entre chevaucheur, à considérer Ishtar comme une légende, une déesse, plutôt qu'une réalité.

image









Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 12:49





Le Irlandais à Longue Gueule.



Habitant des forêts d'Irlande, le Longue-Gueule est un dragon extrêmement intelligent et paisible. À l'inverse de ses cousins, il est calme et ne fait jamais de vague. On dit qu'il sont très rares, et qu'ils habitent en couple dans les grandes forêts. Ils se terrent au moindre danger afin d'éviter toute bataille. Animaux paisibles, on dit même que certains jeunes dragons se sont liés avec des êtres humains ou des lutins, devenant alors une sorte de gardien. Ils ont un instinct maternel et protecteur très poussé. Ils n'aparaissent qu'aux purs de coeur. Ils suivent souvent les druides par ailleurs. Les Longue-Gueule Irlandais ont l'air de n'avoir rien pour riposter en cas d'attaque, mais c'est le dragon qui possède le plus grand souffle et une vitesse de vol assez surprenante. Ils ont été les premiers à être dompter par les Chevaucheurs.

image image image

Nom original : Gaeilge Dreig. (gaélique irlandais : le Dragon Irlandais)
Provenance : Forêts d'Irlande principalement.
Habitat : Forêts.
Hauteur : 3,5mètres de haut en moyenne.
Longueur : 5mètres de long avec queue environ.
Largeur : 3,4mètres sans les ailes, 6,5mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse tout au plus 2500kilos. (repère : 3000=Hippopotame)
Apparence : Ecailles vertes/brunes.
Yeux : Sans pupille, vert iridescent et pastel.
Flamme : Filet vert venimeux allant jusqu'à 5mètres hautement inflammable qui, à son grès, peut devenir une flamme immense et verte, dégageant une odeur toxique. Très dangereux!
Crocs : Dégage un venin qui paralyse sans tuer.
Hurlement : Quand il pleur, on dit qu'il pleut, car son pleur, son cri de douleur ressemble à un chant antique. Le dragonnet possède une voix suraigu. Quand il est bien, l'Irlandais semble ronronner, un ronron aigu cela dit.
Nourriture : C'est le seul dragon végétarien. Il se nourrit d'écorce, de champignon, etc. Il raffole de baie et de fruits sucrés.
Œufs : Vert pâle.

Utilisation diverse : Une fois mort, ses yeux deviennent d'énormes émeraudes de grandes valeurs. Son coeur encore chaud, plantait dans la terre, donnera naissance à une forêt dit-on, et ce dans la nuit. Son corps se dépose rapidement et donne un bon engrais. Sa peau, même si elle est lisse (en peau tanné), ne fera pas de bon gants, boucliers, etc. Un dragon qui meurt de son âge ira au cimetière de sa forêt, laissant alors la place à un autre. (en effet, il n'existe aucune bataille de territoire chez les Longues-Gueules Irlandais)







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 13:26





Brésilien à Tête-Plâte



Le dragon brésilien est l'un des plus dangereux au monde. Ses flammes destructrices mettent bien souvent à mal les forêts brésiliennes, les réduisant en cendres très rapidement. Imposant, les balles ricochent sur une armure d'écaille jaunâtre, à l'aspect de l'or. Résistant à la magie, il est très dur de s'en débarrasser, surtout pour de jeunes sorciers. Tas de muscle, il semble plus imposant que le Pansedefer, et ses ailes puissantes lui donnent une belle allure. Son manque de corne et de griffe est combler par une force spectaculaire, et une queue très longue. Pour les plus vieux spécimens, on observe quatre cornes qui poussent à l'arrête de sa gueule. Cependant, si le dragon brésilien est un très bon chasseur, sa vue nocturne est quasiment nulle, c'est pourquoi il se terre dans des cavernes chaudes des déserts et ne sort que le jour pour manger.

image image

Nom original : Dragão Cabeça Plana.
Provenance : Brésil, Portugal.
Habitat : Plateau brésilien.
Hauteur : 6,5mètres de haut en moyenne.
Longueur : 8mètres de long avec queue environ.
Largeur : 4,4mètres sans les ailes, 10mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse tout au plus 6500kilos. (repère : 3000=Hippopotame)
Apparence : Ecailles jaunes.
Yeux : Pupille doré, scindé d'un trait noir.
Flamme : Grosse flamme orange, large mais pas longue.
Crocs : /
Hurlement : Grave et caverneux, il ressemble à un démon quand il gueule, et sa voix fait trembler le sol dit-on.
Nourriture : Cervidé, vache, mouton, humains.
Œufs : Apparence de l'or, striés de rayures noires.

Utilisation diverse : Ses écailles repousses-sort sont souvent utilisés pour des protections en tout genre. On sait que l'équipe brésilienne en porte sur les genoux et les bras, et les batteurs en auraient même fait, durant un certains temps, des battes de quidditch. La langue du Brésilien Tête Plate est très venimeuse et est utilisée dans des poisons diverses. Sa pupille, découpée et mélangée avec des fleurs d'asphodèle et du sang de licorne, devient un masque qui rafermit les pores de la peau, plus connue sous le nom de « Magermine ».







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 14:18





Bleu Islandais



Le Bleu Islandais est mal connu. Vivant dans les fjord et sur les pics, on le voit rarement, et quand on le croise, on le confond facilement avec le Norvégien à Crêtes, pourtant le Bleu Islandais est bien distinct de son cousin des glaces. Plus léger, possédant une peau tannée et non pas une armure d'écaille de gel, il semble plus fragile, mais il est beaucoup plus beau. La chose la plus remarquable est la forme, la taille de ses ailes. Magnifiques, avec des arabesques claires et foncées. Le Bleu Islandais est encore aujourd'hui mal connu car il n'en reste plus énormément. Il a longtemps été chassé, non pas à cause de son agressivité, mais car il était une des causes des avalanches. Il possède cependant un caractère très posé et très calme, et n'attaquera que s'il se sent en danger.

image

Nom original : /
Provenance : Islande.
Habitat : Sommets de l'Islande.
Hauteur : 4,5mètres de haut en moyenne.
Longueur : 6mètres de long avec queue environ.
Largeur : 4,4mètres sans les ailes, 7mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse tout au plus 2000kilos. (repère : 3000=Hippopotame)
Apparence : Peau tannée bleutée.
Yeux : Bleu pâle, opalescent.
Flamme : Fin jet de givre.
Crocs : /
Hurlement : Aigu et long, comme une sirène d'incendie.
Nourriture : Chèvres, poissons, etc.
Œufs : Blanc à tâches bleus.

Utilisation diverse : La peau était jadis utilisée pour faire des tentures, ou des livres. La panse était utilisée en tant que bourse et ses nerfs comme cordages. Aujourd'hui, le Bleu Islandais n'est plus chassé car protéger. On raconte que quand ses oeufs meurent, ils se transforment en immense opale ou saphir dans la neige. Les griffes du Bleu Islandais sont faits en une pierre ressemblant au diamant.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 14:38





Norvégien à Crêtes



Le Norvégien à Crêtes est bien connu pour son agressivité. Puissant et résistant, avec une armure de glace sur ses écailles, il possède une résistance au sort surprenante. Fort, les liens ne l'ont jamais tenus attachés au sol. Cependant, le point faible du Norvégien est bien évidemment le poids de son armure qui le rends lourd et donc peu rapide. Même en vol, le dragon a du mal à bouger rapidement. Peu primé chez les Chevaucheurs à cause de sa bestialité, le Norvégien n'est pas un dragon à qui on peut avoir confiance, loin de là. À l'inverse de son cousin le Bleu Islandais, le Norvégien à Crêtes à tendance à proliférer rapidement, d'où une stérilisation systématique des femelles croisées.

image image

Nom original : Norwegian Ridgeback.
Provenance : Norvège.
Habitat : Glaciers novégiens.
Hauteur : 6,5mètres de haut en moyenne.
Longueur : 8,6mètres de long avec queue environ.
Largeur : 5,4mètres sans les ailes, 8,5mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse environ 7800kilos avec son armure. (repère : 3000=Hippopotame)
Apparence : Ecaille bleu recouverte d'une épaisse couche de givre et de glace.
Yeux : Rouge sang.
Flamme : Jet épais de glace, parfois deux à la fois.
Crocs : Qui provoque des gelures.
Hurlement : Qui fait trembler la terre, voix rocailleuse.
Nourriture : Tout.
Œufs : Noir.

Utilisation diverse : La crête peut être utilisée comme un excellent bouclier repousse-sort.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Dim 8 Nov - 15:57





Jaswinder



Le Jaswinder Indien est un des dragons que l'on connait le mieux scientifiquement parlant et pourtant ce n'est pas le plus connu. Bien loin d'avoir la renommée du Magyar à Pointes, ce dragon est une créature tout à fait surprenante. C'est sans doute l'un des plus dociles et c'est pour cela qu'il est presque devenu un familier de l'école des Dhaarmika de Madras. On le dresse sans trop de mal et ça nature tranquille en fait un magnifique animal de parade. Ce n'est pas du à des siècles de domestication par l'homme mais c'est bien la nature du Jaswinder qui n'est que très rarement agressif. On vante sa beauté et sa grâce (d'ailleurs on parle de doigts et de mains plutôt que de pattes car c'est un dragon particulièrement agile de ses pattes avant). On le retrouve souvent représenté à des activités humaines sur les fresques des palais. C'est un symbole de prospérité et de sagesse que l'on a toujours associé à Indra. Jaswinder signifie d'ailleurs "Le Tonnerre d'Indra", ce qui pourrait expliquer que dans la croyance populaire, le Jaswinder est un dragon associé à diverses manifestations météorologiques.
image image

Nom original : Jaswinder.
Provenance : Inde.
Habitat : On retrouve de ces dragons dans Les îles Andaman, l'archipel des Lakshadweep et il a quelque fois était aperçu jusque dans l'Empire Shan de Birmanie.
Hauteur : 3 mètres de haut en moyenne.
Longueur : 12 mètres de long avec queue environ, c'est un des plus longs dragons.
Largeur : 2 mètres sans les ailes, 7mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse tout au plus 3500kilos. (repère : 3000=Hippopotame)
Apparence : De petites écailles à la surface lustrée. Ce qui séduit beaucoup chez ce dragon ce sont les motifs en arabesque qui apparaissent à l'âge adulte sur les écailles dites écailles en plaques (celles du poitrail, de la gorge, des épaules et autres écailles occupant une fonction dite de "bouclier", comme aux articulations du coude et du genoux) mais également les couleurs chatoyantes qui apparaissent quand le dragon approche l'âge adulte. Entre 0 et 6 ans les écailles sont d'un gris ternes, ensuite la couleur changera pour varié entre un orange feu jusqu'à un jaune safran soutenu, plus rarement on voit des Jaswinder qui arborent des écailles tirant sur le violet, ce qui bien sûr augmente leur poids sur le marché noir du dragon.
Yeux : or.
Flamme : en volutes fines.
Crocs : rétractiles, les crocs du Jaswinder sortent d'autant plus qu'il ouvre la gueule et peuvent mesurer jusqu'à 20 centimètres. Ce sont des crocs longs et très pointus, fait pour percer.
Hurlement : Long et mélodieux dit-on.
Nourriture : Son repas de prédilection est la fameuse vache sacrée.
Œufs : les oeufs de Jaswinder sont facilement reconnaissable à leur coquille noire qui reste parfaitement opaque jusqu'à un mois avant l'éclosion. Alors on peut parfaitement voir le petit dragon en transparence.

Utilisation diverse : Le Jaswinder a été pas mal épargné par le braconage. On préférera vendre l'animal vivant comme animal d'apparat que de vendre ses crocs ou son sang etc. En revanche on prélève les écailles sur l'animal une fois mort pour en faire soit des bijoux soit des armures. Au xvème siècle on croyait que les écailles du Jaswinder était faites de pierres précieuses à cause de leur couleur chatoyante. Les oeufs restent cependant ce qui se vend le mieux.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Dim 8 Nov - 16:52





La Petite Vouivre ou Dragon des Marais



Cette sale bête est très mal connue. Et pour cause, elle affectionne tout particulièrement les marais et en épouse parfaitement les couleurs. Difficile de la distinguer dans la vase et les mauvaises herbes envahissantes. Ce petit dragon, loin d'être inoffensif est si discret que les spécialistes ont très longtemps douté de son existence. Mais les disparitions de promeneurs, les vols et les agressions toutes plus ou moins violentes répétées dans les régions marécageuses d'Ecosse, de Galles et de Bretagne ont fini par trahir la bestiole. Bien évidemment classées dans les créatures nuisibles et très dangereuses, la petite vouivre a en plus le mauvais goût de proliférer à une vitesse éclair et de défendre farouchement son territoire. Pour en venir à bout il faudrait assécher les marais ce qui n'est pas sérieusement envisageable. Non content d'être teigneux, agressif, kleptomane, venimeux (ses épines dorsales sont particulièrement redoutables), carnassier et sournois, le dragon des marais véhicule également des maladies comme la dragoncelle ou la grippe des marais. On ne s'étonne pas de voir avec quel acharnement on essaye d'éradiquer cette peste des marais.
image image

Nom original : Swamp Wyvern.
Provenance : La Petite Bretagne, le Pays de Galles et l'Ecosse.
Habitat : Les marécages , les puits et les lieux isolés, très humides propices au développement des moisissures. En 1320, un moine en aurait retrouvé une petite colonie dans la cave de son monastère après une saison anormalement pluvieuse.
Hauteur : 30 centimètres sur quatre pattes, entre 50 et 60 centimètres sur deux.
Longueur : 1,20 mètre de long avec queue environ, 90 centimètre sans.
Largeur : 20 centimètres sans les ailes, 70 centimètres avec les ailes.
Poids : Il pèse tout au plus 5 kilos. (repère : Un chat pèse en moyenne entre 2,5 et 4,5 kg et mesure de 46 à 51 cm sans la queue, de 20 à 25 cm de long)
Apparence : On ne peut pas dire que ce dragon soit très joli. Il est non seulement hérissé de longs piquants venimeux mais sa robe qui oscille entre le vert de gris et le verdâtre n'a rien de bien séduisant non plus.
Yeux : blanc laiteux/vitreux sans pupille apparente.
Flamme : pas de flamme.
Crocs : quatre crochets de vipère venimeux également.
Hurlement : Il s'agit plutôt d'un espèce de gargouillement désagréable.
Nourriture : La chair humaine de préférence mais il sait revoir ses exigences et se rabattre sur des lombrics bien gras et autres, grenouilles, tétards, crapaux et serpents d'eau. C'est une créature assez vorace.
Œufs : les oeufs ont la particularité d'être mous et translucides. La Petite Vouivre pond en moyenne une vingtaine d'oeufs par an (4 pondaisons annuelles), qu'elle enterre dans la vase ou dans un amas de moisissure à défaut et qui écloront quatre semaines après la ponte. Les oeufs ne doivent pas être exposés à la lumière sans quoi ils deviennent stériles.

Utilisation diverse : Le dragon des marais est très prisé pour son venin. Mélangé à de l'ambre gris, une racine de madragore coupé en fine lamelle, des oeufs de chrysope et un peu de laudanum, le venin voire les piquants dorsaux directement broyés, permette de fabriqué un élixir qui tue la victime tout en préservant l'apparence d'une personne endormie bien vivante pour quelques jours. On se sert aussi du venin comme aseptisant, détergeant, il entre dans la composition du vaccin contre la dragoncelle et dans celle de certain anesthésiants entre autre.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 19:51





Précieux du Vatican



Le Précieux du Vatican est un dragon très rare. Le plus petit d'entre tous, il a été pendant très longtemps asservi au rang de simple ornement, de simple apparat, traité avec médisance et sévérité. C'est un animal fragile, qui ne supporte pas les fortes émotions. Le Précieux du Vatican est une espèce dîte fragile car si elle ne se sent pas bien, tel qu'enfermée ou en cage, elle dépérit et meurt. N'ayant pratiquement aucun moyen de se défendre de par sa taille, le Précieux du Vatican est l'espèce la plus rare du monde. Il ne doit, à l'heure qu'il est, avoir une population d'au maximum une trentaine d'individu. Le Précieux du Vatican collectionne les singularités. Il est en effet le plus petit dragon au monde, un tout petit peu plus grand qu'une salamandre. Il parle et raisonne intelligemment, comme un homme. Sa longue vie en fait un être remarquablement intelligent. Si c'est un être intelligent, il n'en reste pas moins rare. Les personnes en « possédant » une se comptent sur les doigts de la main. En effet, il n'y a que les gens au coeur pur, les personnes possédant de bonnes attentons à qui se lit le Précieux du Vatican. À l'inverse de tous les autres dragons, ils se donnent eux même leur nom, et le communique uniquement à ceux qu'ils savent amis. C'est que chez eux, le prénom est quelque chose de très, très, très précieux.

image

Nom original : Precioso del Vaticano.
Provenance : On ne sait d'où il vient.
Habitat : Les bibliothèques du Vatican. Ceux sont des dragons "gardiens". Dotés d'une grande intelligence, on les voit souvent lier à des livres anciens.
Hauteur : Une quinzaine de centimètre.
Longueur : Une vingtaine de centimètre, avec la queue.
Largeur : Cinq centimètres tout au plus.
Poids : Il pèse 50grammes au maximum.
Apparence : Les Précieux du Vatican n'ont en commun que la taille et l'intelligence. Si leur apparence est commune à tous, il n'en reste pas moins que la couleur de leur écaille change d'un à l'autre. Tous possèdent des écailles d'une couleur unique.
Yeux : Allant de paire avec la couleur des écailles.
Flamme : Des minuscules jets de flamme couleur de leur écaille.
Crocs : Très petits et pointus.
Hurlement : Il parle, et n'hurle pas. C'est le seul dragon doté de parole.
Nourriture : Ils mangent très peu. Ils raffolent de mouches et d'insectes en tout genre, mais certains préfèrent les fruits tels que les pommes, les poires ou les pêches. Très peu de viande crue pour eux.
Œufs : Les Précieux du Vatican sont très peu féconds, quasiment fertiles. Sur une vie entière de Précieux, c'est à dire environ cinq siècles, une femelle peut avoir en moyenne seulement quatre oeufs, dont un seul en général atteindra l'éclosion. Les mères, en couvant l'oeuf, se laissent mourir sur la coquille afin de permettre à l'oeuf de rester chaud et d'éclore. Les mâles, étant liés à leur femelle toute une vie, meurent à la suite. Les oeufs sont minuscules et durs, plus petite que des oeufs de caille. D'abord blanc, ils adoptent ensuite, une semaine avant éclosion, la couleur des écailles du dragonnet.

Utilisation diverse : Le Précieux du Vatican a longtemps servi d'apparat pour les grands chefs de guerre. Le pirate avait son perroquet quand le Chef des Guerres ou le Grand Religieux avait son Précieux. Seulement, puisqu'il mourrait rapidement, le Précieux a rapidement décliné, si bien qu'il n'en restât plus énormément. Aujourd'hui, le Vatican l'utilise pour garder les Archives de la Citée Sainte. Un Précieux aime à se lier à un livre pour en devenir le "gardien", ou parfois à un être humain afin de devenir une sorte de compagnon (il n'existe aucun rapport dominant/dominé car sinon, le dragon meurt en se sentant opprimer, il perds tout d'abord ses couleurs et ensuite s'éteint).







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Dim 8 Nov - 20:13





Hybride Maghrébin



Que de majesté chez ce Sultan des Dragons. Le roi Süleyman le Magnifique lui même aimait à se faire conter les histoires de cette créature majestueuse et il confessa à son sérail qu'il aurait aimé chevaucher une telle merveille. Même le légendaire Roc ne sut jamais le détrôner aux yeux des puissants comme des plus modestes. Ce dragon fait rêvé et pour cause, il est très rare d'en voir. C'est un dragon immense qui pourtant se fait très très discret choisissant toujours des rivages de craies et des déserts aux sables blonds où sa blancheur laiteuse se fond parfaitement bien. En outre le superbe hybride n'est connu que pour peu d'attaque dont la plus fameuse, l'incendie de la Bibliothèque d'Alexandrie. Et c'est ce tempérament discret qui a largement contribué à le faire craindre comme un Dieu dont la colère serait meurtrière, aussi essaye-t-on de ne jamais lui faire offense...
image image

Nom original : Süleyman Thuban.
Provenance : Afrique du Nord .
Habitat : Les déserts et les côtes.
Hauteur : 6 mètres.
Longueur : 10,5 mètres.
Largeur : 3 mètres sans les ailes, environ 9 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse dans les 5000 kilos. (repère : 3000 = un hippopotame)
Apparence : On raconte qu'il est d'un blanc plus éblouissant que le Soleil lui même. Son corps est long, fort et gracieux.
Yeux : jaune sable.
Flamme : flamme presque blanche, la température avoisine les 600° c.
Crocs : De longs poignards d'ivoire.
Hurlement : inconnu.
Nourriture : On suppose qu'il se nourrit de grands rapaces, d'oiseaux de mer et peut-être même de poisson.
Œufs : les oeufs sont noir marbrés de feu. L'hybride maghrébin ne pond qu'un oeuf tout les 115 ans.

Utilisation diverse : Il est le sujet de nombreuse légende et personne ne se risquerait à en faire le commerce ni à porter atteinte à sa royale personne. Il faudrait être fou pour vouloir s'attirer ses foudres. En revanche, les restes de coquilles d'oeuf, une fois réduite en poudre servent à la fabrication de poudre à pétrifiction.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Dim 8 Nov - 20:38





Mandika à Tête Brune ou Maghrébin à Tête Brune



Encore un dragon qui se fait très très discret. On dit qu'il est l'incarnation de toutes les offenses faites à Dieu et que lorsqu'il se lève c'est pour que s'abatte la colère divine sur les hommes trop irrespectueux de la Création. Rien ne prouve que ce dragon soit effectivement le fruit d'une "magie punitive divine", mais, ce qui est sûr, c'est qu'il semble disparaître tout aussi vite qu'il est apparut et qu'il ne laisse pas ou peu de trace derrière lui. C'est pour ça que les croyances maraboutiques et fétichiques voit en lui l'apparition d'un avertissement ou d'une punition. Il est intéressant aussi de voir que le dragon peut également amener avec lui la prospérité en chassant les nuages vers l'intérieur des terres, provoquant ainsi la salvatrice saison des pluies. Les Mandingues l'ont toujours considérés plus comme un esprit car cela répond à une certaine attente de leur culture mais ce dragon existe bel et bien.
image

Nom original : Hakilikolo (lIntelligence Essentielle).
Provenance : Afrique centrale majoritairement .
Habitat : inconnu.
Hauteur : 5 mètres.
Longueur : 8 mètres.
Largeur : 3 mètres.
Poids : Il pèse dans les 5000 kilos. (repère : 3000 = un hippopotame)
Apparence : Un corps plutôt long et massif qui porte les couleurs de la Terre. Sa peau est un cuir très épais et seuls sa gorge et son ventre son protégés d'écailles.
Yeux : rouge orangé.
Flamme : en boule de feu.
Crocs : Les canines saillent de sa gueule fermés mais ce n'est pas le dragon qui a les dents les plus pointues. En revanche il a de solides molaires pour broyer ceux qui ont manqué de respect.
Hurlement : sourd à faire trembler la terre.
Nourriture : l'homme.
Œufs : pas d'information.

Utilisation diverse : On le prie parfois sous de très nombreux noms. Lorsque les hommes retrouvent des squelettes de Mandika, ils recueillent les os pour en faire des armes quasiment inaltérables et très résistantes à la magie mais c'est une matière très dure à travailler.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 20:52





Canadien à Arme-de-Bois



Une forte tête ce Canadien. Appelé « armure-de-bois » à cause de ses cornes extravagantes, on l'a longtemps chassé afin d'avoir cette récompense précieuse au haut de sa cheminée. Reclus dans les forêts, on sait cependant que le Canadien à Armure-de-Bois est un dragon aussi bien terreste qu'amphibien. Le serpent en effet dort sous l'eau, ce qui lui a longtemps valu la réputation de Dragon « Loch-Ness ». Il semblerait même que ce fut un Canadien qui fut à l'origine de la légende Irlandaise : l'animal aurait été transporté et perdu par inadvertance, il se serait alors réfugié dans le fameux lac. Le fait que le monstre n'apparaisse que la nuit correspond : le Canadien est un dragon typiquement nocturne. Le soleil l'éblouit. Reconnaissable la nuit, ses cornes et parfois même ses ailes et sa queues brillent d'un violet pâle dans l'obscurité. Grand végétarien, le Canadien se nourrit uniquement d'herbe et de haut feuillages. Son habitat naturel est donc les forêts où se situent un lac.

image image

Nom original : Canadien à Armure-de-Bois.
Provenance : Québec, Canada.
Habitat : Les forêts et les lacs.
Hauteur : 5 mètres.
Longueur : 12,5 mètres.
Largeur : 3,5 mètres sans les ailes, environ 9,6 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse dans les 3200 kilos. (repère : 3000 = un hippopotame)
Apparence : D'un bleu violacé, il épouse parfois des écailles turquoise.
Yeux : Bleu pâle et scintillant.
Flamme : Couleur bleue.
Crocs : Fins et longs.
Hurlement : Leur chant "parade nuptiale" ressemble aux chants de sirènes : envoutant et gracieux. Mais quand il est énervé, son chant se change subitement en cri de vélane énervée, féminin mais strident.
Nourriture : Il se nourrit exclusivement d'algues et de feuilles.
Œufs : D'un bleu turquoise, il est recouvert de petits impactes plus ou moins profonds.

Utilisation diverse : Les cornes du Canadien ont longtemps été un trophée de chasse (pour chasseur donc) très prisé. On raconte qu'il redonne de la vigueur au corps masculin rien qu'en passant la main dessus. On dehors de cela, un oeuf mort devient un saphir ou un opale et peut donc être revendu. Le sang du Canadien prends par dans une potion de puissance et/ou de croissance, mais c'est rare, car cela rend la potion trop puissante.










avatar

Invité
Invité

Dim 8 Nov - 21:46





le Desperado.






Nom original : Mexico-Tenochtitlan. On le nomme le Desperado pour une raison que l'on ignore encore. Quoiqu'il en soit, il est généralement plus connu sous ce nom-là que sous son réel prénom connu que des amateurs de dragons, et autres.
Provenance : Amérique Central. Mais l'on a beaucoup plus de chance de le croiser au Mexique. Bien qu'il n'apparaisse que si il le désire.
Habitat : Forêt, Lac, désert... Généralement, il se terre et ne sort que très peu de jour. On dit que si il sort le jour, c'est pour semer la destruction. Paradoxalement, son apparition amène un renouveau proche.
Hauteur : 7 mètres.
Longueur : 14,5 mètres.
Largeur : 5,5 mètres sans les ailes, environ 10,1 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse dans les 3200 kilos. (repère : 3000 = un hippopotame)
Apparence : Noir, voir métallique selon son âge, il est particulièrement imposante.
Yeux : Rouge sang.
Flamme : L'on dit qu'elles sont de la même couleur que ses yeux.
Crocs : Assez grosse et blanche. Elles sont acérés.
Hurlement : Semblable à une éruption volcanique.
Nourriture : Il est carnivore. Et il n'est pas très regardant sur la nourriture. Néanmoins, il ne mange que très rarement. L'on dit, cependant, qu'il serait la raison de nombreux villages en ruine et fantôme qui parcourent tous le Mexique et l'Amérique Latine.
Œufs : Ils sont rouges, et des traits noirs l'entourent.

Utilisation diverse : On le dit très attaché à la population Aztèque qui aurait, aujourd'hui, normalement, disparu. On ne le voit que trop rarement pour avoir dans l'idée de le tuer ou quoique ce soit d'autres, sinon de prendre une photo ou tout simplement de l'admirer.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 21:55





Boutefeu Chinois



Agressif, le Boutefeu Chinois possède un caractère haut en couleur, et plutôt virulent. Impulsif, son caractère « tout feu tout flamme » a le mérite d'avoir été la raison, durant longtemps, de son extermination. Les chevaucheurs, par la suite, en ont fait un dragon de combat, de quoi défendre l'Empereur Chinois contre les attaques. Immense, sa couleur rouge sang et son caractère ont fait que sa renommée a dépassé les frontières. L'Empereur Japonais en a même fait l'acquisition, mais ils ont tous été relâché suite aux grands massacres. Les Boutefeu Chinois ne se supportent en effet pas. Ceux sont des créatures sanguinaires et solitaires. Rares sont ceux qui en croisent et y survivent.

image image

Nom original : Makka Hyruu. (Dragon rouge)
Provenance : Chine, Japon, Mongolie.
Habitat : Il détruit son habitat. Il aime les territoires de cendre : il réduit tout en feu et au centre, il construit son nid.
Hauteur : 5 mètres.
Longueur : 12,5 mètres.
Largeur : 4,5 mètres sans les ailes, environ 12,6 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse dans les 5600 kilos. (repère : 3000 = un hippopotame)
Apparence : Écaille rouge, corne noir/rouge/beige.
Yeux : Blanc laiteux ou Rouge fumant.
Flamme : En forme de champignon rouge.
Crocs : Épais. Ils ne coupent pas, mais broient.
Hurlement : Grave et rauque.
Nourriture : Humain, cochons, vaches...
Œufs : D'un rouge cramoisi parsemé d'or.

Utilisation diverse : On dit qu'une corne de Boutefeu Chinois donne une vigueur sans faille. Cela reste à prouver. Aujourd'hui, on sait qu'une écaille rouge coûte très cher, mais elle sert à la fabrication de potion. Le nerf frais d'un cœur de Boutefeu Chinois fait d'excellentes baguettes de duel.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Dim 8 Nov - 22:15





Pacifique Africain



Le Pacifique porte bien son nom. Cet étrange animal n'est pas un fauve de la Savane mais bien un dragon. On dit que l'apercevoir est très bon signe mais les sorciers africain n'ont jamais cherché à le domestiquer. Il n'est pas rare de le voir qu'on lui laisse une calebasse pleine de lait ou de sang prêt des villages car on aime à le voir venir. Il n'est pas farouche et se laisse d'ailleurs observer puis il repart hanter les jungles et les forêts tropicales en laissant derrière lui de larges empruntes de pattes.
image

Nom original : hèrèdòròn (la paix seulement).
Provenance : Afrique Centrale jusqu'aux îles de l'océan Indien.
Habitat : Les Jungles impénétrables.
Hauteur : 2 mètres.
Longueur : 4 mètres.
Largeur : 1 mètre, il n'a pas d'aile.
Poids : Il pèse tout au plus 200 kilos. (repère : 300 kg = tigre de Sibérie)
Apparence : Une crinière fauve, un corps souple et agile. Sa gueule de félin est surmonté de bois et possède deux longues moustaches noires. Sa robe est une déclinaison de fauve et de brun sombre.
Yeux : de vert à jaune.
Flamme : pas de flamme.
Crocs : identique à ceux du lion.
Hurlement : Il s'agit d'un long feulement ronronnant.
Nourriture : Écorces, lait, sang de génisse.
Œufs : C'est peut-être un des seuls dragons qui est vivipare. La femelle n'aura qu'une seule grossesse, avec à chaque fois un voire plus rarement deux petits. C'est donc une espèce très protégée car elle ne croit pas rapidement.

Utilisation diverse : Ses longs poils sont parfois ramassés et entre dans la composition des baguettes.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 22:21





Seigneur Noir Russe



Les Seigneurs Noirs, malgré qu'ils ne sont pas aussi répandus et connus que les Pansedefer et les Magyar, équivalent de loin ces cousins slaves. Le Seigneur Noir est un hybride d'un Magyar et d'un Pansedefer. Il est l'équilibre parfait entre l'imposante prestance et la force bestiale. Agressif, le Seigneur Noir vit en Roi en Russie. Il vit généralement en « meute ». Une femelle pour plusieurs mâles. La fécondation étant très difficile, il faut d'ailleurs plus d'un mâle pour qu'une femelle puisse avoir un oeuf tous les cinquante ans. Les femelles n'étant pas épargné par les nombreux chasseurs, il arrive bien souvent qu'une meute se retrouve sans Alpha Femelle et donc, les jeunes mâles s'entretuent. Les Seigneurs Noirs ont longtemps primés chez les chevaucheurs, à l'instar des autres, grâce à leur grâce incomparable.

image image image

Nom original : Ярость (fureur noire)
Provenance : Russie centrale.
Habitat : Le Seigneur Russe aime la neige, mais les trop basses températures de Sibérie et les batailles avec les Guerriers de Sibérie ont fait qu'il est descendu un peu plus au Sud.
Hauteur : 6,5 mètres.
Longueur : 13,5 mètres.
Largeur : 5,5 mètres sans les ailes, environ 13,5 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse dans les 5500 kilos. (repère : 3000 = un hippopotame)
Apparence : Ecaille noire. La femelle ne possède pas l'attirail de corne du mâle. Quand ils vieillissent, les mâles se recouvrent de stries plus clair ou plus foncé avec l'âge (d'avantage sur les ailes d'ailleurs).
Yeux : Changeantes selon l'humeur de l'animal.
Flamme : Les flammes du dragon sont noires et il forme tout d'abord la boule de flamme dans sa gorge avant de la lancer. C'est rare qu'un Seigneur Noir crache une boule de feu ceci dit.
Crocs : Qui déchiquètent.
Hurlement : Aigu et puissant.
Nourriture : Elans, troupeaux d'élevage.
Œufs : Noir à points rouge sang.

Utilisation diverse : Les Seigneurs Noirs de Russie sont une race très gardée. Le peuple Russe le vénère, car si l'on est bon avec un Seigneur Noir, ce dernier épargne les troupeaux et les maisons. Si on l'énerve, le Seigneur Noir dévaste tout sur son passage. Tout. On dit que sa corne réduit en poudre fait un superbe poison.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Matthias J. de Salamine
MAGISTER. ► ès HDLM.

► MESSAGES : 171
Dim 8 Nov - 22:43





Cornelongue Roumain



Les Roumains sont des créatures très étranges, et très singulières. Si à l'origine elles étaient chassées dans tout le pays, aujourd'hui, les Roumains sont les gardiens de nos troupeaux. Nourris et élevés dès la sortie de l'oeuf par les éleveurs, ils font en sorte que l'animal ne devienne jamais totalement sauvage, mais assez pour contre carrer les attaques lycanes lors des pleines lunes. Les Roumains sont des créatures cependant très voleuses, attiraient par les bijoux – et surtout les colliers. Leur nid est bien souvent remplis de babiole trouvé. Ils ne volent pas : ils ne font que prendre ce qui est à porter de gueule. De ce point de vue, on dit que le Roumain et le cousin de la Petite Vouivre, la cleptomane d'Écosse. On notera que les Roumains élevaient en captivité, chez des éleveurs, ne portent pas les fameuses "cornes d'or". C'est ainsi que l'on distingue un Roumain sauvage d'un Roumain quasi domestique.

image image

Nom original : De bliksem (le foudroyant).
Provenance : Roumanie.
Habitat : Il se terre, en vu de ses écailles, dans les forêts roumaines, bien qu'ils débordent aux alentours.
Hauteur : 4 mètres.
Longueur : 8,5 mètres.
Largeur : 2,5 mètres sans les ailes, environ 8,5 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse dans les 3400 kilos. (repère : 3000 = un hippopotame)
Apparence : Ecailles vertes foncées à vertes feuille.
Yeux : Sans pupille et jaune éclair.
Flamme : Il est le seul dragon a ne pas cracher du feu, mais... de l'électricité! Les deux glandes au fond de sa gorge émettent en effet une haute tension qui, lorsqu'il le décide, peut se transformer en décharge électrique qui prends la forme d'un éclair bleu ou jaune, très puissant.
Crocs : Petits et pointus, tranchants.
Hurlement : Ressemble vaguement à celui d'un griffon furieux.
Nourriture : Il est nourrit par les pêcheurs roumains, souvent d'abats de bovins. Accessoirement, c'est un chasseur de lycanthrope et d'ours.
Œufs : Couleur émeraude.

Utilisation diverse : Les pêcheurs et les éleveurs roumains utilisent le Roumain comme protection pour leur troupeau contre les loups garous et les ours. En effet, bien nourri, un Roumain ne tue pas, mais il semble avoir une dent contre les loups (et les loups garous) et avec les ours, ce qui en fait un excellent gardien de troupeau... tant qu'il est nourri convenablement.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Dim 8 Nov - 22:54





Arabe à Dos Noir



C'est un dragon qu'on prise pour sa beauté et sa force. Ce sont des races de selles élevées à l'origine par les bédouins. Avec son front cuirassé, la courbe souligné de ses tempes et son air fier c'est l'un des dragons les plus facilement reconnaissables. L'Arabe à dos noir vivait traditionnellement sous un rude climat désertique et fut largement apprécié par les peuples nomades bédouins qui allaient jusqu'à partager leur tente avec lui afin de profiter de la chaleur qu'il dégage même la nuit. Cette relation étroite a forgé une race de bonne nature, intelligente et toujours prête à apprendre, qui a également développé une grande endurance et une résistante exceptionnelle à l'effort prolongé du fait de son utilisation à la guerre. Mais on le dresse aussi pour l'apparat et la course car il a une selle très confortable. Les secrets de l'élevage des Arabes à Dos Noir est gardé jalousement par ceux qui le détiennent.
image image image

Nom original : Zad el-Raheb (le cadeau aux chevaucheurs).
Provenance : On en trouve majoritairement aux Émirats Arabes mais aussi dans les frontières de ce qui fut l'ancien empire des sassanides .
Habitat : Les Haras, on ne trouve pas de ces dragons à l'état sauvage.
Hauteur : 2,50 mètres.
Longueur : jusqu'à 5 mètres.
Largeur : 1 mètre, 6 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse 500 kilos environ. (repère : 300 kg = tigre de Sibérie)
Apparence : Un beau noir de jais violacé qui fait toute sa renommé. L'Arabe à Dos Noir a une tête fine. Le mâle a une légère crinière sous les mâchoires et le menton tandis que la femelle, sans fourrure à quatre longues moustaches au lieu de deux.
Yeux : de bleu outre mer à violet sombre. Ils ont une forme en amande.
Flamme : bleue à violacée pour le mâle, la femelle ne crache pas de flamme.
Crocs : Petits crocs en rang.
Hurlement : Le mâle à un rugissement strident à déchirer les tympans, cela fait partie du dressage de lui apprendre à ne rugir que sur ordre.
Nourriture : du gros bétail et plus rarement, l'homme.
Œufs : Ils sont blancs. La femelle pond entre 2 et 4 oeufs et les petits naissent sans aile. Leur corps est long et noir comme celui d'un gros serpent et on voit déjà les prémisses de cornes. A la naissance les petits sont couverts d'une substance noire, visqueuse qui suintera de leur corps les premières semaines. Cette substance à le malheur de mettre le feu à tout ce qui entre en contact avec elle en dehors des petits bien sûr.

Utilisation diverse : Les alchimistes et les maîtres de potion sont les seuls à pouvoir recueillir cette fameuse substance visqueuse mais ils restent bien entendu très jaloux de leur secret. Cette substance est utilisée après un traitement spécial pour enduire les baguettes et les capes magiques pour renforcer leur résistance à la magie et pour les baguettes l'efficacité des sortilèges offensifs.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Lun 9 Nov - 10:54





Vert Gallois Commun



C'est le dragon des légendes et des contes de fées par excellence et ce n'est pas pour rien puisse qu'il fréquente les hautes montagnes et les forêts du petit peuple de Galles. Ce dragon est la hantise des bergers mais il n'est pas une véritable menace pour l'homme, du moins dirons nous que ce n'est pas sa cible prioritaire. Ce dragon est devenu petit à petit emblématique du pays de Galles et on peut le voir déployer ses grandes ailes quelques fois en levant les yeux vers un ciel de plomb, juste avant l'orage, quand le tonnerre masque ses longs rugissements.
image image image

Nom original : Welsh Green
Provenance : Pays de Galles.
Habitat : Les hautes montagnes
Hauteur : 1,80 mètres.
Longueur : jusqu'à 3 mètres.
Largeur : 1 mètre, 5 mètres avec les ailes.
Poids : Il pèse dans les 500 kilos environ. (repère : 300 kg = tigre de Sibérie)
Apparence : Vert comme son nom l'indique. Il a une cuirasse assez hérissée.
Yeux : verts.
Flamme : deux jets minces.
Crocs : mi longs acérés.
Hurlement : Court et agressif.
Nourriture : moutons.
Œufs : bruns comme la terre et parsemés de taches vertes.

Utilisation diverse : On en fait l'élevage aux Pays de Galles même. La bouse de Vert Gallois est un excellent agent fertilisant pour les botanistes.







Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Keith Whiteley
SORCIER.► décédé.

► MESSAGES : 236
Lun 9 Nov - 11:18





Dent-de-Vipère du Peru



Le Dent-de-Vipère est un dragon particulièrement effrayant et dangereux. On le connait pour dévaster les zones habités par les hommes et pour être extrêmement sanguinaires. Pour calmer sa fureur les Incas lui offraient des sacrifices humains. On ne sait pas si c'est depuis ça qu'il a prit goût à la chair humaine ou si il en était déjà friand avant mais quoiqu'il en soit on évitera de trop tendre la main. On raconte que le souffle putride de ce dragon est capable de tuer voire de brûler quand il entre en contact avec la peau.
image image image

Nom original : Peruvian Aspic-Fangs
Provenance : La Cordillère des Andes, le Peru plus précisément.
Habitat : Les hautes montagnes, les zones froides et humides jusqu'à tempérées.
Hauteur : 3 mètres.
Longueur : jusqu'à 15 mètres.
Largeur : 2 mètre, pas d'ailes.
Poids : Il pèse dans les 800 kilos environ. (repère : 300 kg = tigre de Sibérie)
Apparence : Vert sombre, vert émeraude.
Yeux : blanc sans pupille apparente.
Flamme : pas de flamme mais une haleine putride et brûlante.
Crocs : très longs, acérés et venimeux.
Hurlement : Court, strident.
Nourriture : l'homme.
Œufs : bronze incrustés de pierres précieuses. Le Dent-de-Vipère ne pond qu'un oeuf dans toute sa vie.

Utilisation diverse : Les oeufs sont très prisés par les voleurs mais rares sont ceux qui survivent à leur cupidité. Le Venin est utilisé à des fins médicales et les crocs servent à faire des armes et des baguettes mais ce que ce dragon à de mieux sur le marché c'est son haleine terrible qui peut provoquer de simple rougeur et démangeaisons jusqu'à la mort par brûlure. Avis aux amateurs... très dangereux.











Contenu sponsorisé




 

L'encyclopédie dragonique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: Bienvenue à Poudlard! :: Le Château... :: 4e étage; :: la bibliothèque :: les vieilles étagères-