AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Lazzaro, Ash "Orphée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Ash Lazzaro
POUFSOUFFLE. ► septième année.

► MESSAGES : 97
Ven 20 Jan - 0:26










ASH "ORPHEE" LAZZARO

THERE WE GO ON AND ON AGAIN, THE SAME OLD GAME, OF ME TO BLAME...


























QUALITE; Sorcier de sang-mêlé.
ORIGINES; Anglais d'origines italiennes, il descend en ligne directe de Horus Lazzaro, un célèbre chasseurs de démons, resté une référence dans son domaine. La famille en elle-même est connue pour être partisane d'une magie propre et blanche. D'aussi loin qu'on s'en souvienne, les Lazzaro ont d'ailleurs affublé leurs enfants de noms de dieux égyptiens. Ainsi, Ash a hérité celui du dieu protecteur des oasis et du désert. Fils de Seth Lazzaro, le jeune homme n'a pour autant jamais connu sa famille biologique et a été élevé par... les elfes de maison de la famille McSwann, une dynastie de sang-pur. Ainsi, les seuls parents qu'il a pu rencontrer et apprendre à aimer étaient des créatures asservies par les humains, une condition pas très lointaine de la sienne, cela dit. Souvent, il s'imagine ce que serait sa vie au sein de sa propre famille et il se plait à s'inventer un frère, une sœur, même plusieurs. Demeurant chez les McSwann, on peut signaler dans ses proches "parents" Malevolent et Calanthe McSwann ainsi que leurs enfants Calixte et Maleficent.
SPÉCIFICITÉ(S); Propriété de Calixte McSwann.
STATUT; Célibataire.

CARACTÈRE; Discret et souvent l'air absent, Ash est de ceux qu'on ne remarquerait en aucun cas s'il ne passait pas la plupart de son temps libre en compagnie d'un groupe de Serpentards de la haute-noblesse. D'un physique assez commun, il se fait rarement remarquer, que ce soit dans les couloirs ou au milieu d'une salle de classe, préférant se fondre dans la masse et ne pas attirer l'attention, même si son intellect lui permettrait aisément de briller auprès de ses professeurs. Éduqué et élevé par des Elfes de maison, il a appris d'eux à faire preuve de respect envers les sang-pur et, quand bien même son entrée à Poudlard et sa rencontre avec des gens aux idéologies moins extrêmes ont un peu émoussé cette façon de voir, certaines vieilles habitudes ont la dent dure. Malgré le ressentiment qu'il éprouve parfois envers Calixte, il lui voue une loyauté quasi sans faille qu'il impute au serment inviolable qui plane, épée de Damoclès, au dessus de sa tête. Malgré tout, sa fidélité a elle aussi ses limites et il peut se montrer pugnace s'il estime que Calixte le pousse trop loin dans ses retranchements. Adolescent somme toute plutôt enjoué, c'est une facette de lui qu'il ne montre que dans sa salle commune ou pendant l'absence de McSwann et de son cercle, préférant sinon une attitude plus mesurée. S'il rit à leurs plaisanteries, quand bien même elles sont souvent insultantes envers les êtres de condition inférieure à la leur, comme lui, c'est avant tout pour donner le change auprès des observateurs extérieurs et, s'il fréquente les Serpentards, un œil avisé verrait qu'il est, malgré tout, toujours en retrait. S'il sympathise avec la plupart des gens, il conserve toujours envers eux une certaine distance qui peut le faire paraître froid ou hautain. Sensible et attentionné, c'est quelqu'un qui a un bon fond et un bon cœur, même s'il le cache sous une carapace, se donnant un air mystérieux et énigmatique. Très fort mentalement, il a un seuil de tolérance extrêmement élevé aux humiliations et aux insultes, habitué à les subir depuis son plus jeune âge. La plupart du temps, il se contentera de serrer les dents, silencieux et imperturbable.
MEILLEURE QUALITE; IntelligentPIRE DÉFAUT; Loyal.
AFFILIATIONS; Aucune.

PATRONUS; Un chien de race Akita Inu.
EPOUVANTARD; Il craint par dessus tout de provoquer la mort de l'un des membres de sa famille biologique par inadvertance.
BAGUETTE; Boix de houx, poudre de corne de licorne, 26.9cm.
FAMILIER; Aucun.
MA VALISE; Rien qui ne lui appartienne.





They're gathering around to hear a story...

Lorsqu'il rentra du Ministère ce jour-là, Seth Lazzaro savait déjà que cet instant allait être le plus dur de toute sa vie. Arrivé devant la porte, il hésita de longues minutes avant d'entrer, ses doigts restant soudés à la poignée sans parvenir à se décider à l'ouvrir. Finalement, il inspira profondément et prit son courage à deux mains, pénétrant dans sa demeure. Presque aussitôt, il entendit la voix fluette de sa femme l'accueillir du fin fond de la cuisine et il suivit le son, la retrouvant, assise sur une chaise, leur nouveau-né dans les bras, un biberon calé entre les lèvres, ses grands yeux verts se posant sur son père. Seth sentit son cœur se serrer encore davantage à l'idée de la nouvelle qu'il allait devoir annoncer à son épouse. La mine sombre, il prit un siège en face d'elle, s'éclaircissant la voix, désemparé.
- J'me suis fait prendre, June. Malevolent McSwann... il sait tout. La jeune femme se figea brusquement, ses lèvres entrouvertes en une réponse qui ne venait pas, les mots restant bloqués dans sa gorge, sachant très bien ce que cette nouvelle impliquait. On n'aidait pas des nés-moldus à échapper aux nouvelles lois du gouvernement Blake sans en payer lourdement les conséquences. Les Lazzaro allaient l'apprendre à leurs dépens.
- Et..? Elle déglutit péniblement, sachant que, quelle que soit la suite, elle n'allait pas lui plaire.
- Il... Il a menacé de me tuer mais... ça m'était égal, June, tu le sais, hein ? Mais après il a parlé de toi, de Nelly, de son enfant et de tous les gens que j'aime. Alors j'ai... j'ai... Il retint un sanglot, bien conscient de ce qu'il avait promis à Malevolent. June sentit arriver une horrible vérité et elle serra encore plus son nourrisson contre elle.
- Seth... Qu'est-ce que t'as fait ?
- J'ai accepté de lui donner... Ash. June ouvrit de grands yeux horrifiés, se levant brusquement de sa chaise dans le but évident de soustraire son fils unique aux mains déjà tendues de Seth.
- T'as pas le droit de faire ça, c'est mon fils, tu entends ? MON FILS !

█ █ █ █ █

Ash avait grandi, les années passant sans qu'il n'entrât jamais en contact avec les McSwann, les maîtres de la maison. Elevé et éduqué par des Elfes, lui qui n'avait jamais rien connu d'autre considérait ce mode de vie comme étant la normalité. Les sang-mêlés servaient, les sang-purs dominaient. En tous cas, c'était ainsi dans ce monde-là. Son monde. Ses seuls vrais moments de liberté, il les passait à errer dans les immenses couloirs du manoir, tentant de ne pas se faire prendre par les autres domestiques. Les choses changèrent lorsqu'il eut aux alentours de cinq ans et demi et qu'enfin, on vint le chercher, lui annonçant qu'il allait faire la connaissance de ses maîtres. Accompagné de Guppy, l'elfe de maison qui lui avait quasiment tout appris, on le mena dans un grand salon dans lequel se tenait un couple à l'allure majestueuse. Ash leur accorda un bref coup d’œil mais son regard vert fut presque aussitôt attiré par la présence d'un petit garçon d'environ son âge et il se permit même un sourire à son égard mais, ayant appris les convenances, il ne prit pas la parole.
- Voilà ton cadeau d'anniversaire, Calixte.L'homme pointa le doigt dans la direction d'Ash et, naïvement, le sang-mêlé tourna la tête, regardant derrière lui pour apercevoir lui aussi le présent. Ses prunelles vertes ne rencontrèrent rien d'autre que le vide et il reporta son attention sur le père de Calixte, sans comprendre : quoi ? C'était lui le cadeau ? Est-ce qu'on était vraiment en train de l'offrir comme un animal de compagnie ? L'autre enfant s'approcha de lui, l'air visiblement mi-méfiant, mi-répugné par la surprise qui ne semblait pas être à son goût. Tendu comme un arc, Ash le laissa l'observer comme un prédateur regarde sa proie, n'osant pas vraiment bouger et, finalement, le dénommé Calixte revint vers son père, son verdict se faisant sans appel.
- J'en veux pas. De son côté, Ash baissa les yeux sur ses chaussures sans savoir s'il devait se montrer réjoui ou insulté de son refus. Pendant ce temps, Malevolent, penché sur son fils, semblait lui parler à l'oreille, des mots que le jeune Lazzaro ne pouvait pas entendre d'où il était mais qui durent suffire convaincre Calixte puisque ce dernier revint vers lui, un air plus déterminé sur le visage. Impressionné par son allure altière, Ash releva timidement le regard vers lui, interrogateur.
- Bien. Alors je t'appellerai Orphée. Le sang-mêlé ouvrit la bouche pour protester, pas vraiment ravi qu'on le renomme comme un vulgaire chiot ; après tout, même les Elfes de maison gardaient leurs prénoms.
- Mais, je m'app... Plus que les gestes affolés de Guppy qui lui mimait qu'il ne fallait jamais s'opposer aux maîtres, ce furent les deux prunelles de Calixte braquées dans les siennes qui le firent taire.

█ █ █ █ █

- J'veux pas ! Tu ne peux pas m'obliger ! Les premières rebellions de Ash avaient commencé peu après leur retour de leur première année à Poudlard. Là-bas, le jeune Poufsouffle avait eu environ dix mois pour se rendre compte que la vie qu'il menait et son obéissance inconsidérée à Calixte n'étaient pas quelque chose qu'on qualifierait de normal et, s'il arrivait à tolérer sans broncher la plupart des ordres du Serpentard, il y en avait un qui le faisait toujours se cabrer comme un cheval en colère.
- J'ai dit... reprit le sang-pur en articulant à outrance, ...que je te prêtais à Maleficent. Ash fit la moue et remua la tête, affirmant ainsi qu'il refusait que Calixte le troque contre un peu de tranquillité de la part de sa jeune soeur.
- Tu ne peux pas me forcer. réitéra-t-il, sûr de son bon droit. Et c'est alors que tout s'enchaîna à une vitesse folle ; le sourire en coin de Maleficent, le petit rire moqueur de Calixte, le gémissement étouffé de Ash et la subite douleur au niveau de son bras, mais par dessus tout les mots. C'est ce jour-là que le Poufsouffle apprit la vérité sur sa servitude ; les causes, les conséquences, le contrat passé par serment inviolable entre leurs deux pères. C'est ce jour-là que Ash comprit que toute rebellion pouvait coûter la vie à un membre de cette famille qu'il avait toujours imaginé sans la connaître. Le Serpentard ne prit bien entendu pas la peine de lui signifier les termes exacts du serment, estimant, à raison, que le laisser dans l'ignorance, confortait son pouvoir sur lui. Les poings serrés de Ash, le regard ravi de Maleficent, le sourire victorieux de Calixte. Comme toujours.

█ █ █ █ █

Lové dans un des fauteuils de cuir noir de sa salle commune, Ash était plongé dans un livre au titre tellement obscur qu'on aurait eu bien du mal à deviner de quoi il parlait ; une quelconque thèse d'un Magister d'Ealdwic, semblait-il à première vue. De l'autre côté de la table basse, Beth l'observait avec une insistance qu'il feignait de ne pas remarquer.
- Ash ?
- Mmh ? Il retint un demi-sourire ; elle s'était montrée si hésitante qu'il avait finit par croire qu'elle ne se déciderait jamais. Il ne leva pas ses prunelles vertes de son grimoire, cependant : les questions que les gens se posaient, il les connaissait par coeur et il se doutait bien que celles de Beth n'auraient rien d'originales.
- Pourquoi t'habites chez les McSwann ? Il haussa les épaules, l'air désinvolte, le regard toujours fixé sur les fines écritures qui s'étalaient sur le papier parcheminé. Celle-là, c'était la question classique ; il avait appris à la contourner dès qu'il avait été en page d'y répondre. C'est donc d'une voix monocorde qu'il répondit, tel un acteur habitué à réciter son texte.
- Mes parents travaillaient pour les McSwann. Un jour, un incendie s'est déclaré dans notre maison, je suis le seul à y avoir survécu, quand bien même je n'étais qu'un nourrisson. Devenu orphelin, la mère de Calixte a eu pitié de moi et son bon cœur l'a poussé à m'adopter. Jetant un regard en coin à la jeune Poufsouffle, il la vit hausser un sourcil sceptique, ce qui ne tarda pas à se manifester par une autre question.
- Attends, t'essaies vraiment de me faire croire qu'une famille de sang-pur aussi extrémiste, connue pour avoir soutenu les Blake, t'a adopté toi, un sang-mêlé ? Pour la première fois depuis le début de cette conversation insipide, Ash leva les yeux de son ouvrage, la transperçant de part en part de ses prunelles couleur lichen, comme s'il la mettait au défi de l'accuser de mentir. Les véritables raisons qui avaient amené un pauvre sang-mêlé à atterrir au sein d'une riche famille de sang-pur étaient toujours restées secrètes au monde extérieur et personne à Poudlard n'en avait la moindre idée, hormis le petit cercle d'amis très proches de Calixte. Une chose était sûre, Ash, lui, n'en parlerait jamais, Calixte le lui avait interdit.
- Oui. Nul besoin de s'étendre en longues palabres, un simple oui suffisait généralement à convaincre son auditoire, tant il savait se montrait imperturbable. Avec le temps, il avait appris à mentir avec un aplomb déconcertant. Beth ne chercha d'ailleurs pas plus loin et se contenta d'acquiescer d'un mouvement de tête circonspect. Pour autant, l'interrogatoire n'en était pas fini, au grand dam d'Ash, lassé de devoir se justifier encore et toujours.
- Soit. Quand même, j'ai du mal à comprendre pourquoi tu passes tout ton temps avec Calixte et sa bande. Ce type et ses amis sont hautains, détestables, prétentieux : de vraies ordures, et tu le sais ! Si elle semblait indignée, cela n'était rien à côté de l'indignation qu'éprouvait Ash. Certes, il n'irait pas jusqu'à dire qu'il portait Calixte dans son cœur, on était loin de la vérité mais, s'il ne l'aimait pas, au moins le respectait-il et n'acceptait-il pas qu'on le critique en sa présence ou qu'on se permette de bafouer son honneur. Instinctivement, un grondement à mi-voix s'échappa de sa gorge, comme il ripostait, haussant légèrement le ton, preuve de son mécontentement.
- Ne parle pas de Calixte comme ça. C'est mon ami. Beth eut un rire moqueur qui lui déplût encore plus.
- Ton ami ? Ash, sans blague, il t'appelle Orphée ! T'es sûr qu'il connait ton vrai prénom au moins ? D'un mouvement sec, Ash referma le livre qu'il tenait dans les mains et la crucifia du regard. Orphée... Faire croire à tout le monde qu'il aimait ce sobriquet alors qu'il le haïssait était sans doute la partie la plus ardue. De la part de Calixte, il s'y était habitué, plus ou moins, et l'acceptait sans broncher mais, en être affublé par le cercle du Serpentard était encore quelque chose qui le faisait bouillir à l'intérieur.
- C'est un surnom. Affectueux.Un long silence avant que, finalement, il ne se lève brusquement. Laisse tomber, Beth, je vois clair dans ton jeu. Tu es juste amère car il t'a ri au nez quand tu lui as fait ta déclaration. Et sans un mot ni un regard de plus, il quitta la salle commune pour regagner son dortoir, se laissant tomber sur son lit, le mot Orphée résonnant sans fin dans son esprit, comme un écho se répercutant dans une salle vide. Et, comme un souvenir ancré en lui, lui revinrent, aussi claires que de l'eau de roche, les paroles de Calixte. Tu sais pourquoi je t'appelle Orphée ? Parce que quoique tu fasses Orphée, malgré tous tes efforts, c'est toujours moi qui l'emporte à la fin et quoique tu fasses ta vie est et restera... un enfer.




Et moi? et moi? et moi?

PSEUDO ; votre pseudo
AGE ; votre âge
AVATAR ; votre avatar
DOUBLE-COMPTES; si il y a.
PRESENCE ENVISAGEE;

TON AVIS SUR LE FORUM ; lalala



















Voir le profil de l'utilisateur


avatar

James A. Grey
SERPENTARD. ► septième année.

► MESSAGES : 8
Ven 20 Jan - 1:12


What a Face On a le droit de lui faire pipi dessus ? -BAF-






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Candice Johnson
SORCIERE. ► créatrice de mode.


► MESSAGES : 534
Ven 20 Jan - 1:17


LOL, c'est chic comme commentaire!






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Ash Lazzaro
POUFSOUFFLE. ► septième année.

► MESSAGES : 97
Ven 20 Jan - 9:09


Haaan. Que dalle! On lui fait pas pipi dessus tant que Cal'a pas dit!






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Ash Lazzaro
POUFSOUFFLE. ► septième année.

► MESSAGES : 97
Sam 21 Jan - 17:46


Terminée !






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Calixte McSwann
SERPENTARD. ► septième année.

► MESSAGES : 24
Sam 21 Jan - 19:38


Calixte :
Orphée:

Elo tire les oreilles de Cal': bon tu le valides là :__:
Cal': ahem, ouais ouais. Je te valide mon valet, à genoux que... *zbaaaf*










Contenu sponsorisé




 

Lazzaro, Ash "Orphée"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Orphéo...... Et Orta
» Rosaphir d'Orphéa
» Start or Go [PV Orphée]
» Cours n°5 : Eurydice et Orphée
» Orpheo
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: entre dans ce monde. :: présente ton personnage; :: bienvenue parmi nous-