AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 She's not there [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Idalia Sharp
POUFSOUFFLE. ► cinquième année.

► MESSAGES : 61
Ven 13 Jan - 16:59


De nouveaux manuels, de nouveaux cours et de nouvelles possibilités, malgré tout ce qui avait pu se dire depuis le début de la rentrée, il sembla à Dalie que cette année ne serait pas de tout repos. Déjà, elle s'était mise en tête de s'impliquer davantage au sein de l'école afin d'améliorer son dossier scolaire, mais avait dû renoncer en réalisant que non, n'était pas préfet qui le voulait et ne montait pas sur un balais participer à un match de quidditch qui le pouvait bien. Elle aurait bien aidé les autres dans leurs devoirs aussi, fait un peu de tutorat, mais elle faisait partie de ceux qui en auraient bien de besoin à l'occasion et côtoyer des gens moins brillants ne l'intéressait pas. Sa cinquième année se dévoilait à elle dans toute son horreur : rien n'allait changer, sauf le niveau de difficulté des cours. Elle allait devoir affronter les BUSES, étudier plus qu'elle ne le faisait déjà pour espérer obtenir encore et toujours les mêmes résultats.

La mâchoire serrée et le regard dans le vide, Idalia referma son nouveau manuel de potion avant d'observer ces filles qu'elle considérait comme ses amies. Elles étaient toutes là, les unes contre les autres, à rire. Rire des professeurs, rire des autres élèves, rire d'elles-même, rire des amours de l'une, rire des maladresses de l'autre, leurs manuels étalés sur une table basse. Elles étaient déjà passées à autre chose. Combien de temps avait-elle passé à fixer son livre ? Était-elle la seule en ce début d'année à craindre l'échec ?
« Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! » Son rire sonna certes faux, mais enterré par ceux des autres, personne n'y porta attention. La poufsouffle fit semblant de s'intéresser à ses amies un instant avant d'annoncer son départ pour la bibliothèque. On lui jeta quelques regards critiques auxquels elle pris la peine de répondre « J'ai envie de savoir s'ils ont des nouveautés... » non, le mensonge n'était pas son fort, mais la vérité n'était pas celui de ses camarades, alors sans attendre, elle s'empara de son sac et de son manuel de potion et se dirigea vers la sortie. Au pire des cas, elles se diraient qu'elle aime un peu trop la lecture, rien de bien dramatique.

Désormais dans les cachots, posture soignée et menton relevé, Idalia tourna à droite, puis à gauche, avec la ferme intention d'aller s'isoler autre-part qu'à la bibliothèque. Elle prévoyait lire ses manuels, prendre de l'avance, étudier, oui, déjà, pour pouvoir mieux performer en classe. Il lui était arrivé à quelques reprises d'être dans l'incapacité de répondre à une question posée par un enseignant et elle se souvenait encore du malaise qui l'avait envahi. On ne l'y reprendrait plus. Un sourire victorieux s'afficha sur son visage alors qu'elle s'imaginait répondre correctement, mais celui-ci ne resta pas bien longtemps gravé sur son visage. *Mais qu'est-ce qu'il fiche ici ?!* Et elle, qu'est-ce qu'elle faisait là, plantée au milieu du couloir à le fixer comme une anomalie dans le paysage ? Parce qu'il en était une, anomalie. Et pire même. Qu'est-ce que ce rouge et or pouvait bien faire dans les cachots de Poudlard ?! Peut-être qu'en ne bougeant pas, il ne la remarquerait pas, mais elle doutait que cette technique fonctionne réellement avec les ours alors faire le mort devant Nuttah Lawson ne risquait très certainement pas de l'aider à passer inaperçue. Elle ne pouvait pas faire demi tour, il avait dû la voir, voir qu'elle aussi l'avait vu, il devait savoir qu'elle savait que lui savait qu'elle l'avait vu. *S'il vous plaît, faites qu'il m'ignore.* La Poufsouffle, pris la peine d'ouvrir son manuel de potion pour l'aider et fit semblant de le lire. Situé devant son visage, il n'y aurait aucun contact visuel et ni lui, ni elle, ne se sentirait forcé de s'arrêter pour une quelconque marque de politesse ou pire encore, une discussion. La dernière fois qu'il avait osé lui adresser la parole, elle avait été dans l'incapacité de lui répondre et avait fui les lieux dès que l'occasion s'était présentée. Nuttah n'était doué qu'à se faire remarquer, et elle, les feux des projecteurs, elle n'appréciait qu'à condition d'être en contrôle. *Fait comme si je n'étais pas là...*






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nuttah R. Lawson
GRYFFONDOR. ► septième année.

► MESSAGES : 56
Mer 25 Jan - 19:22


    L'année des ASPICs, et il semblerait que Nuttah n'ai... même pas peur ? En même temps, si quelconque lui mettrait un bouquin sous le nez à l'heure actuelle, il serait tenté de le virer d'un revers de la main, après tout c'était à peine la rentrée, pas besoin de lui faire un trou dans la tête. Assis sur son fauteuil aux couleurs chatoyantes, il commence à se rouler un petit joint en chantonnant, il pense au bureau de son père où se confrontent des instruments de médecine ainsi qu'une collection impressionnante de flacon d’éther. En pensant à lui, Nuttah se rend bien compte que malgré les longues années d'études et l'envie de se rediriger en tant qu'espion pour le Ministère, son père a vite été rattrapé par la médecine et à tenté de leur inculpé certaines notions à sa soeur et lui... Cependant, seule Luna s'en tire plutôt pas mal, elle est intéressée. Ce qui est le contraire de Nuttah. Insouciant, et à tendance immature. Finalement, sa petite merveille est finie, alors il l'allume tout en attrapant une BD relatant l'histoire d'un Moldu fou, un truc vachement connu des Sorciers.

    « Lawson, sors moi ça de la salle commune avant que je te mette en retenue ! »

    Nuttah laisse un soupir ennuyé sortir de ses lèvres et jette un coup d'oeil au Préfet de sa maison. Heureusement pour le jeune Lawson, son Préfet -qui avait d'ailleurs un an de moins que lui- craquait totalement sur sa soeur et pour s'attirer ses faveurs, évitait d'engueuler son frère même s'il ne rêvait que de ça. Le Lawson s'extirpe de son fauteuil et observe attentivement le sixième année avant de lui offrir un sourire effronté, sachant pertinemment que jamais de la vie Luna ne sortirait avec un imbécile dans son genre, et trouvant ça magique de le voir espérer. Après une pirouette grossière, le Gryffondor quitte sa tour pour descendre les escaliers, son joint entre ses lèvres, à la recherche d'un coin tranquille. Et finalement il sait, il va retrouver la jolie blonde des Lawson et fumer avec elle, comme ils le font souvent chez eux. Sauf que voilà, devant la porte des Jaunes et Noirs, il se rend compte qu'il ne connait pas le mot de passe, alors il fait demi-tour, ouvre sa BD et commence à lire en marchant sur les dalles froides, son joint toujours fiché entre ses lèvres, il attend que quelqu'un sorte. Finalement il s'arrête, s'accoude à un mur et continue sa lecture. Jusqu'à ce que la porte s'ouvre, et que le bruit attire le regard du jeune homme qui se dépêche pour essayer de la tenir ouverte, sauf que... il percute quelqu'un. Une créature toute frêle qu'il avait pas vu.

    « Put... »

    Mais il s'interrompt rapidement en reconnaissant Idalia, charmante élève de Poufsouffle. Ses yeux verts s'agrandissent un peu sur la surprise, alors que ses mains sont de part et d'autre de ses bras, les tenant doucement pour lui éviter une chute précédemment. Nuttah finit par la relâcher doucement et se recule, se rendant compte que la charmante demoiselle qu'il a humilié devant tout le monde il y a quelques mois, se tient maintenant face à lui... Il pensait ne plus jamais la voir, et qu'elle continuerait à raser les murs, comme elle l'avait fait après leur première discussion. Finalement, c'est un grand sourire qui dessine les lèvres du jeune homme, oubliant sa soeur un moment, alors que sa main libre s'enfonce dans sa poche, et celle qui tient la BD, retire le joint entre ses lèvres.

    « Miss Sharp, quel délicieux plaisir de vous rencontrer ici. »
 

She's not there [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: Bienvenue à Poudlard! :: Le Château... :: les cachots;-