AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Mikhaïlov, Vladislas Dagmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Vladislas D. Mikhaïlov
SORCIER.► en cavale.

► MESSAGES : 124
Dim 8 Jan - 10:45










VLADISLAS DAGMAR MIKHAÎLOV

Maybe some day you forget what it’s like to be human and maybe then, it’s ok


























QUALITE; sorcier de sang pur même s'il réside une incertitude. Il se murmure que le jeune homme, fils d'une mère moldu et d'un sang pur du clan Mikhaïlov, aurait été volé à ses parents indignes dès son plus jeune âge. Mais en Russie, on n'accorde pas de crédits à ce genre de rumeur.
ORIGINES; Russe et beaucoup d'autres. La famille Mikhaïlov reste en Russie mais les héritiers se marient avec la personne de leur choix. Du moment qu'elle répond aux codes de la famille.
PÈRE ▬ Giovanni Francisco Mikhaïlov née Vizzini en Italie, comptable et homme de parole des Mikhaïlov. Arrêté, puis relaxé fautes de chefs d'accusation valable il est retourné en Italie.
MÈRE ▬ Avdotya Yevdokiya Mikhaïlov, russe et démoniste, incarcéré puis gracié comme par ma magie par la justice moldue pour le double meurtre de son père et sa grande sœur elle est cependant retourné en prison - magique cette fois - pour plusieurs meurtres et trafics. On dit qu'elle se laisse mourir entre deux conversations avec son démon.
FATRIE ▬ Lavlah Maksim Mikhaïlov, née en 1987, tuée par le père. Kristina Irineï Mikhaïlov, née en 1991, n'a plus aucun contact avec la famille. Dimitri Feodor Mikhaïlov, née en 2008, mort alors qu'il tentait de libérer sa mère de prison avec une évasion mal préparé.
ENFANT ▬ Svet Nadezhda Mikhaïlov, signifie lumière, espoir. La lumière dans la vie de Vladislas, un espoir de raison dans son monde si biscornue. Portée par une prostitué des quartiers d'Istanbul, sang pur d'origine créole. Vladislas se voyait déjà tué par sa si précieuse petite fille. Elle est morte-née.
MEMBRE NOTABLE ▬ Sergueï Mikhaïlov dit "Mikhas", ancien parrain de la plus grande organisation criminelle moscovite magique et moldu, maitenant dissoutes. En fuite depuis longtemps les russes ont pourtant arrêter de le chercher. Un des rares cracmols de la famille a avoir fait ses preuves.
STATUT ▬ Premier fils, enfant prodigue, célibataire, considéré fou et à demi-schizophrène.

SPÉCIFICITÉ(S); Magie sorcière normale. De plus, il est ubiquiste, même s'il a eu plusieurs problèmes avec son donc qu'il a, aujourd'hui encore, du mal à maîtriser.
STATUT; femmesexuelle. Vladislas est amoureux des femmes, de toutes les femmes, même de celles qui sont laides, petites et obèses. Une femme, c'est ce qu'il y a de plus beau sur terre, de plus précieux. Lui-même ressemblait à une femme. Jamais Vladislas n'a fait de mal à une femme, et, élevé dans le pur esprit russe, il ne comprend pas les homosexuels, il les déteste, il voudrait parfois les tuer même s'il préfère les laisser vivre leur vie. En couple depuis 2011, c'est pourtant assez compliqué, même s'il est fou amoureux.

CARACTÈRE; Vladislas est dit schizophrène, et pour cause, il parle souvent seul et agit souvent à l'initiative d'une autre personne, que personne ne voit et qu'il s'est inventé de toute pièce sans le savoir. Son démon. Qui n'existe que pour lui. Un peu comme son alter-ego, mais qui, en quelques sortes, est alimenté par son don d'ubiquiste. Malgré ses quelques pulsions malsaine, surtout dû à son éducation, et un certain manque d'humanité par moment, Vladislas est quelqu'un de doux et singulier, amoureux de la beauté et des femmes. Il traine souvent, le regard vide et se révèle assez lunatique, imprévisible, peut-bien qu'il vit dans un autre monde, c'est sans doute pourquoi les gens le pensent fou. Mais Vladislas, élevé dans l'esprit qu'il était le fils prodigue, futur grand patron des Mikhaïlov, a une grande estime de lui. Il se trouvait beau, et bien meilleur que la plupart des autres hommes sur terre ou, en tout cas, en est convaincu. Les mains pleines de sang, il n'est pourtant pas méchant et sait agir en conséquence, bien qu'il s'emporte parfois dans des colères noires. Son éducation russe l'a rendu homophobe et plutôt racise, même s'il sait se contenir et voir l'homme au dela des préjugés. Il se considère juste au dessus d'eux et les regarde d'un air hautain, le regard froid, comme des abominations du diable. Et puis surtout, Vladislas peut se révéler égoïste, et, grand paradoxe, déteste les communistes. Comme la plupart des Mikhaïlov d'ailleurs. Il y a certaines personnes qui sont une classe au dessus, c'est tout. Cependant, cela ne marche pas pour le sang, Vladislas le sait très bien, un née-moldu peut-être beaucoup plus dangereux qu'un sang-pur, il en a eu plusieurs preuve lors de la chute vertigineuse de sa famille dont il ne reste plus grand chose. Depuis cet événement, Vladislas s'est mis à errer de ville en ville, tentant d'échapper à la justice et se renfermant à chaque fois un peu plus sur lui même, ayant pour seule épaule quelques personnes en qui il garde une confiance aveugle.
MEILLEURE QUALITE; l'HonneurPIRE DÉFAUT; Instable
AFFILIATIONS; Chacun pour soi, c'set sa devise maintenant. Il part du principe, depuis le gouvernement Black et bien d'autres, que tout est pourri et corrompu, sauf lui. Il reste cependant catholique, bien que cela puisse paraitre surprenant pour un russe. Et croyant qui plus est. Avec une mère démoniste, on ne peut être que convaincu qu'il existe quelqu'un en haut, et en bas aussi, pour se donner la guerre. Jésus, c'est un petit peu comme un copain qui l’empêche complètement de sombrer dans la folie totale. D'ailleurs quand Jésus lui parle un peu, tout va mieux, il n'a que de bons conseils. Mais leurs entretiens sont très rare.

PATRONUS; Une mouette rieuse, qui, avant, disait s'appelait Joey, venir d'Australie et lâchait des cris perçants à chaque battement d'aile. Mais, même si cela fait longtemps que le russe n'use plus de son patronus, il sait très bien que ce n'est maintenant qu'un nuage de fumée écarlate qui écarte le mal et en aucun cas doté de la parole. Surement un pas de plus vers la raison.
EPOUVANTARD; « Un Mikhaïlov n'a peur de rien. » c'est ce qu'ils disaient tous avant. Il faut dire que c'étaient des durs à cuir dans la famille, et que c'étaient plus les épouvantards qui avaient peur d'eux. Mais celui de Vladislas se matérialise. C'est la Sibérie, un grand désert de neige et de glace, remplie d'un froid insoutenable. Il n'y pas de bruit et le silence pèsent lourdement sur vos épaules. Un cauchemar.
BAGUETTE; 19 cm, bois de lierre et crin de sombral, fabriqué par Gregorovitch, le maitre lui-même. Le lierre symbole du labyrinthe, de la recherche de l'individu et de l'errance de l'âme, comme un signe avant coureur du destin du petit Vladislas. Le crin de Sombral, c'est sûrement pour la décoration, car il n’équivaut à rien associé à un tel bois, pourtant la baguette en question est capable de tout, surtout du pire.
FAMILIER; Non, il se parle tous seul et ça lui suffit.
MA VALISE; Une vieille bague, de type chevalière, serti d'une émeraude scintillante ornée d'un M d'or. Enchanté par un alchimiste, elle est le pouvoir, une fois touché, de transplaner des êtres de la famille Mikhaïlov près de lui. Vladislas la garde toujours sur lui même si aujourd’hui elle ne lui est plus de grande utilité..





They're gathering around to hear a story...

Le silence. Le néant. Tout était écrasant autour de lui, seul, oublié au milieu de rien. Une grande étendue blanche sans aucun signe de vie à l'horizon, rien de plus que de la neige, encore et encore, qui ne semblait vouloir fondre, et le silence qui avait réussi à l'apaiser. Tous les hommes qui s'étaient perdu ici était devenus fou, mais, pour lui, ça avait été l'inverse, il avait l'impression d'avoir gagné la guerre qui avait lieu à l'intérieur de lui, ou presque. Il serra avec difficultés ses poings engourdis, scrutant l'horizon de ses yeux bleus vides de toute expression, essayant de se remémorer ce qu'il avait perdu ces vingt dernières années. Tout. Sa famille, ses parents, son foyer, sa fiancée. Tout était passé à la trappe, il ne lui restait qu'une poignée de gallions et Mikhas, son seul contact avec l'extérieur. Ses traits, enfin devenus ceux d'un homme, étaient creusés et fatigués, de quarante cinq ans il paraissait presque soixante, d'un petit garçon frêle il était devenu un homme fort et robuste, prêt à prendre sa revanche, si seulement il pouvait se venger. Que restait-il à la fin ? Une dizaine de Mikhaïlov éparpillés sur la surface du globe, sans aucun contact entre eux et un cracmol. Qui fallait-il tuer pour réparer l'affront ? A peu près tout le nouveau gouvernement russe, portés aux nues pour avoir purifié le pays de tous ses criminels mondialement connu. « Vladislas ? » la voix rauque de Mikhas brisa l'harmonie de la nuit. Les pas du cracmol s'approchèrent alors qu'il lança un manteau sur les épaules nues de l'ancien détective, tombé bien bas. Leurs yeux, aussi bleus que l'océan, se croisèrent et le silence reprit son droit pendant plusieurs minutes. Les joues de Mikhas étaient encore roses et il tenait encore le portoloin à la main, il venait de Londres. Tout allait pour le mieux maintenant, tout semblait être rentrée dans l'ordre, mais le russe préférait rester caché là, dans le désert de glace qui l'effrayait tant, plutôt que d'aller se risquer là-bas. On le cherchait partout, le moindre pas à Moscou lui coutait au moins un sort impardonnable, conjurée tout spécialement pour lui. Aujourd'hui encore, il se demandait comment il avait pu tomber aussi bas. « Elle veut te voir. » Les hommes ne se quittaient toujours pas des yeux, mais cette fois le silence fut beaucoup plus long, et plus lourd. Elle voulait le voir ? C'était la seule chose qui l'avait tenu à la vie pendant cette période sombre : Charly. Sa petite Charly, qui après tant d'années, attendait toujours après lui. Deux mois après son départ précipité de Londres, et pour le moins inattendu, il avait commencé à envoyer de l'argent à la jeune sorcière dans ses moments de répits, avant de demander à Mikhas de veiller sur elle. Sans compter qu'elle était enceinte, la bague au doigt, en attendant son prince russe. Cinq ans plus tard, alors qu'elle l'attendait toujours, il avait été la voir, ou plutôt, il s'était réveille à côté d'elle sans vraiment savoir comment il était arrivé là. Puis quelques années plus tard, il était revenue. Puis quelques mois après. Il essayait d'y aller autant qu'il pouvait, entre deux chasses à la sorcière, autant dire assez peu, malgré les derniers mois de tranquillité. L'inactivité des deux hommes fut rompu, encore une fois par Mikhas, qui lança un sac de toile sur Vladislas, qui l'attrapa au vol. « C'est peut-être le moment de faire ton grand retour, tu ne crois pas ? » Un sourire illumina son visage fatigué, alors que Vladislas restait toujours impassible. Il réfléchissait. Elle avait été folle de l'attendre aussi longtemps, et pourtant il avait peur de la revoir pour de bon, peur de ne plus être celui qu'elle avait réussi à aimer. Peur de n'être, finalement, plus que l'ombre de lui même. Il posa sa main sur l'épaule de son ami, et, dans un crac sonore, se retrouva devant son ancienne maison, dans la banlieue de Londres. Il s'avança, doucement, avant de toqué à la porte et de rentrer, se laissant submerger par la chaleur. « Je suis rentré. » dit-il, de sa voix grave, comme un père de famille normal l'aurait dit après une journée de travail tout à fait ordinaire, bien que sa voix grave planait dans l'atmosphère de la maison, laissant présager autant le meilleur que le pire.




Et moi? et moi? et moi?

PSEUDO ; Richard *sbaf*
AGE ; 56 ans
AVATAR ; Sean Penn
DOUBLE-COMPTES; Notre petit Lala qu'on aime tous (a)
PRESENCE ENVISAGEE;

TON AVIS SUR LE FORUM ; Bon pour l'instant c'est que du copier colle, mais je vais étoffer hein



















Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Vladislas D. Mikhaïlov
SORCIER.► en cavale.

► MESSAGES : 124
Dim 15 Jan - 15:04


Voila, fini






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Symphony A. Grey
SERPENTARD. ► sixième année.

► MESSAGES : 46
Lun 16 Jan - 0:07




Validé Miss !












Contenu sponsorisé




 

Mikhaïlov, Vladislas Dagmar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» En Amérique, il n'y a pas de chats... [Mikhaïl]
» Vladislas ❞ primadonna girl
» Dagmar, Sleipnir - Toxics
» Nos fragilités sont de loin une force plus qu'insoupçonné [...] Une richesse de l'âme. - Mikhaïl. [UC} } pris par ari
» Tel père, telle fille ? ▬ Vladislas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: entre dans ce monde. :: présente ton personnage; :: bienvenue parmi nous-