AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Lawson, Nuttah Ruben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Nuttah R. Lawson
GRYFFONDOR. ► septième année.

► MESSAGES : 56
Sam 7 Jan - 23:08










NUTTAH RUBEN LAWSON

« if a bear and a shark fight, who wins? »


























QUALITE; Sorcier, certainement de sang-mêlé.
ORIGINES; De nationalité anglais, ses origines sont inconnues.
SPÉCIFICITÉ(S); Il n'a pas de dons spécifiques connus.
STATUT; Célibataire et libre comme l'air, son comportement est à tendance ambigüe, on ne sait pas vraiment s'il est bisexuel ou hétérosexuel.

CARACTÈRE; Nuttah est un enfant. C'est la première pensée qu'on a en le voyant, celui d'un adolescent qui ne veut pas grandir et qui a peur de l'avenir. On remarque aussi facilement qu'il est le genre de personne à s'attacher à n'importe qui et plutôt rapidement, du moment qu'elle fait acte de présence maternelle ou qui le rend important. Il peut donc s'attacher à un enfant, à une personne plus faible que lui, du moment qu'il arrive à les protéger. Nuttah est du genre immature, et plutôt égoïste, sauf si la personne qu'il a en face de lui à un intérêt tout particulier. Courageux, il n'hésite pas à se jeter vers le danger, et par amitié, il est même capable de faire de grandes choses. Car oui, derrière ses blagues perverses, son air immature, et ses cris de gamin de deux ans, Nuttah s'attache aux gens et les défendre et sa première responsabilité.
MEILLEURE QUALITE; francPIRE DÉFAUT; immature
AFFILIATIONS; Élevé par Sidney, il n'a jamais vraiment fais gaffe à la religion, il est passé outre, et a suivit les méthodes de vies plutôt hippies de son père.

PATRONUS; Un bébé mouton, il semblerait que cette bête et lui ont la même tignasse bouclée.
EPOUVANTARD; Son épouvantard prend la forme de personnes qui lui sont chères et qui lui tournent le dos, qui l'abandonnent.
BAGUETTE; En bois d'Aulne, elle mesure 23cm et contient un poil de Chartier, baguette plutôt spécifique à la métamorphose.
FAMILIER; Un chaton tigré qu'il a appelé Téquila.
MA VALISE; Il n'a rien de spécifique.





They're gathering around to hear a story...


chapt.one
everybody's looking for something, some of them want to use you, some of them want to get used by you. ► hellsangels.

"Alors... Nuttah, parlez moi un peu de vous..."
- J'ai rien à dire sur moi. Après tout, ça se voit sur ma face ce que je suis, non ? Un adolescent, qui étudie à Poudlard, certainement glandeur et fêtard comme toutes les autres personnes de mon âge. J'ai un groupe d'amis, oui c'est vrai. Je suis pas du genre superficiel, mais plutôt du genre tête en l'air, insouciant comme dise certains. Les personnes qui m'entourent ont tendances à dire que ce qui fait chier chez moi, c'est que je suis franc, direct... Le mec honnête par excellence. Tiens, en parlant d'honnêteté, mon gars, cette cravate est vraiment moche.

Nuttah se penche au-dessus du bureau, tire un peu sur la cravate... Noire, toute simple à vraie dire, même très classe. Sauf que voilà, ça manque cruellement d'imagination tout ça.

- Les noeuds pap' c'est carrément la classe... Comment ça, en revenir au sujet Héloïse ? C'est ma demi-soeur, voilà. Et comme c'est ma demi-soeur bah ça signifie qu'elle a été adoptée aussi, et elle est plus âgée que moi, ce qui fait que.. Je lui cache certaines choses. Les fêtes, les cigarettes, l'alcool, les filles... Tout ça, tout ce qui pourrait lui faire croire que je suis un frère stupide et qui ne réfléchit pas.

Et pourtant, il n'y a pas besoin de tourner autour du pot pour voir que Nuttah est du genre immature. Il se balance sur sa chaise, mâchouille un chewing-gum et ne parle jamais de l'avenir. Jamais il ne dira ce qu'il fera lorsqu'il sera grand, jamais il ne parle de la fin de Poudlard, ou de tout ce qui peut se rapprocher de près comme de loin du futur. Il a même tendance à trop être dans le passé, à faire des blagues stupides, à rêvasser à certaines choses qu'il aimait faire et qu'il pourrait peut-être retenter de faire un jour.

"Avez vous des manies, des peurs des habitudes particulières ?"
- Quelle partie intéressante ! Commençant par les manies. Alors... J'ai la fâcheuse manie de toujours faire des blagues pourries au moment les plus improbables et inapropriés. J'ai un humour plutôt décalé, enfin... une façon de pensée plutôt décalée, en faite. Dès que je dis un truc, ça sonne jamais sérieux. Après je m'étonnes d'avoir peu d'influence.

Il se penche au-dessus de la table, attrape un cookie dans l'assiette et mord un bout dedans, les yeux rivés vers le plafond, à la recherche d'une autre manie.

- Quand je sais que j'ai gagné ou réussit un truc, j'ai une danse plutôt stupide qui résume ma victoire. Avec une main je me tiens la tête, avec l'autre ma jambe plié dans mon dos, et je saute sur un pied tout en bougeant des bras comme... comme un poulet, eh ouais c'est ça, un poulet. J'pourrais pas vous la faire là maintenant parce que j'ai rien gagné, alors ça fausserait tout et je serais bien emmerdé après. Parlons des choses sérieuses à présent : les peurs. Bah... J'ai peur de perdre les personnes qui me sont proches, comme toute personne normalement constituées. J'sais bien que c'est parce que mes parents n'ont jamais été là que moi du coup je me retrouve avec cette peur collée à mes basques.

Il ne parle pas de la maladie, non, Nuttah fait toujours croire aux autres qu'il va bien, et qu'il n'a pas peur de la maladie, que tout le monde en fait un plat, ça sert vraiment à rien.

chapt.two part.1
everybody's going to the party, have a real good time, dancing in the desert blowing up the sunshine. ► hellsangels.


"Parlez moi de cette maladie mentionnée dans votre dossier."
- Pour pouvoir comprendre le pourquoi du comment, il faut revenir à ma naissance... Ou plutôt quelques temps après, lorsque j'étais gosse. Je venais de me faire adopter, certainement, je devais être âgé de trois ou quatre ans. Tout se passait pour le mieux sauf que voilà, Héloïse s'inquiétait souvent à cause de moi. Je tombais sans cesse, parlait mal, me trompait dans mes gestes. Alors elle en a parler à notre père, qui a décidé de m'emmener voir un médecin. Vous savez ce que c'était, doc' ? Un truc qui est plutôt chiant, surtout quand on est un môme. On m'a décelé une ataxie, une maladie orpheline, vraiment rare, et dont les symptômes n'apparaissent qu'à l'âge de vingt-cinq ans, voir trente. Comme quoi, on peut se demander si la poisse n'était pas penché sur mon berceau lorsque je suis né.


Nuttah regarde son pantalon, en silence, c'est d'autant plus étrange de parler de ça avec un parfait inconnu, alors qu'il n'arrive même pas à en lâcher un mot aux personnes qui lui sont proches. Alors il enchaîne, reporte son regard émeraude sur le psychiatre.

- Quand j'étais enfant, dès que je me mettais à marcher sans faire preuve d'une énorme concentration, je tombais facilement. En faite, je marchais comme les personnes trop alcoolisées, et je me cassais aussi bien la gueule qu'eux. J'avais aussi quelques problèmes d'élocutions, je buttais sur certains mots... On comprenait rien quand je parlais, alors comme ça me frustrait, je ne parlais plus. C'était plus radicale. Le pire c'était, dès fois, lorsque je voulais prendre quelque chose face à moi, je tendais le bras et... me retrouvait beaucoup trop loin. Par exemple, si un crayon de papier était devant une trousse, et que je voulais le prendre, il y avait beaucoup de chance pour que je me retrouve avec la trousse en mains.

Et il joint le geste à la parole, pour bien lui prouver sa galère.

- Maintenant je suis un traitement, grâce à lui ça va beaucoup mieux, j'ai quelques mouvements faux dès fois, je me trompe de mots par moments, mais ça va... Sauf si j'oublie de prendre mes médicaments. Dans ces cas-là, c'est une crise très importante qui me prend, je peux me retrouver couché par terre à ne même plus savoir aligner deux mots. C'est plutôt la honte.

chapt.two part.2
sometimes i feel I've got to run away, i've got to get away from the pain you drive in the heart of me. ► hellsangels.


- Personne sait que je suis malade. Enfin... Presque. En faite, j'ai un pote que j'ai rencontré quand j'étais gosse. Quand je restait dans mon coin à rêver à un bateau pirate, et à un monde différent du nôtre. Il est apparu devant moi, au début je voulais pas le voir, ni lui parler. Mais il s'est incrusté dans mon monde, et apparemment il s'en fichait pas mal que je sois brouillon lorsque je parle... Il m'aidait même lorsque je tombais, il me ramassait, et cassait la gueule à ceux qui se foutaient de moi. James. Il disait toujours que James et Nuttah ça craignait un max, ça faisait moche, alors il m'appelait Ruben, voir même Rub'. Et ça me fait rire parce que c'est comme ça que Héloïse m'appelle dès fois, quand je la fais vraiment chier. J'devais souvent faire chier James dans ce cas.

Nuttah a un petit rire et détourne le regard, pour observer le soleil qui brille dehors, et lui à l'intérieur qui raconte sa vie... c'est carrément la loose.

- On est rapidement devenus potes, des meilleurs amis du genre inséparables, du genre pacte de sang et tout ça. Sauf que voilà, un jour y a une nana qui s'est planté entre nous deux, et avec ses gros sabots elle a tout gâché. Trop con pour m'en rendre compte, je suis sortie avec, et j'ai vu qu'après à quel point James était mal. Même s'il ne me l'a jamais dit, je sais bien qu'il était en kiff sur cette nana. J'ai toujours eu ce que James voulait, et j'arrivais toujours à m'en plaindre. Tellement qu'une fois on s'est bien tapés dessus à cause de ça. Les parents. Les siens sont morts, il est dans un orphelinat, et moi j'ai Sidney, et j'ai échappé de l'orphelinat. Mais j'arrive toujours à me plaindre de ma famille, alors quand James a entendu ça, c'était fini pour ma gueule.

Fièrement, il montre la cicatrice sur son menton.

- Ca c'est à cause de lui. Quand il la voit, il se sent plutôt mal, mais moi ça me donne envie de rire, je l'arbore fièrement, comme si c'était un trophé. Ca fait pas rire Héloïse tout ça. Moi aussi y a un truc qui me plait pas, c'est la fille qui tourne autour de James en ce moment... Sérieusement, cette nana c'est le diable.

end
sometimes i feel I've got to run away, i've got to get away from the pain you drive in the heart of me. ► hellsangels.


"Avez vous des cicatrices, tatouages ou tout autres choses à signaler qui n'apparaissent pas dans le dossier ?"
- Alors, j'ai des tatouages... Une étoile dans le creux du poignet, et quelques unes sur le bas ventre... Simple erreur de parcours !

Et il montre les tatouages sur son corps, se lève et se déshabille à moitié. Oui, il est sans gène quand il s'y met.

- Sinon, ça se voit que je suis un beau gosse non ? Vous voyez, aucune imperfections : rien ! Juste des yeux verts atrocement adorables, des bouclettes brunes à faire frémir... Oh, j'ai souvent des bleus, et autres éraflures, je fais pas gaffe quand je m'amuse en faite... ou quand je joue au Quidditch. J'ai des cicatrices sur les bras et les jambes aussi... Une sous le menton, mais personne n'y fais gaffe, je suis tellement bea... Comment ça on finit la séance ?





Et moi? et moi? et moi?

PSEUDO ; Mo'
AGE ; 19 ans
AVATAR ; Robert Sheehan
DOUBLE-COMPTES; Artemisia & Valente Visconti, Audran Dashwood, Rose & Raphaël Traianescu.
PRESENCE ENVISAGEE;

TON AVIS SUR LE FORUM ;





















Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Isaïe N. Scylence


► MESSAGES : 25
Lun 9 Jan - 14:43




FUCKYEAH! Validé mon mouton <3
 

Lawson, Nuttah Ruben

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Cassandre Birdy Lawson
» L'ambassadeur dominicain dément la fermeture de la frontière par son pays.
» Madeinox - Boavista
» Captain Marvel - Walter Lawson
» Edecius Falk-Lawson ₰ pasd'idées
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: entre dans ce monde. :: présente ton personnage; :: bienvenue parmi nous-