AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Love is pur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Ezio Auditore
SORCIER.► en cavale.

► MESSAGES : 147
Mer 31 Aoû - 12:48


feat

Citation :
Ezio, je sais que tu es en voyage mais j'ai quelque chose à te dire. S'il te plait rentres vite, c'est important.

Katarina.

Le stress montait à la gorge d'Ezio, malheureusement il avait du partir en Turquie pour faire affaire avec le ministre, il était loin de Katarina qui avait préférée cette fois-ci ne pas le suivre et restée à leur appartement. Katarina lui manquait terriblement et la chaleur du pays n'était plus supportable pour le ministre italien. Ainsi lorsqu'il reçu la lettre de Katarina il écourta son voyage et rentra immédiatement à Londres.

Il pleuvait ce soir là, et Ezio était trempé, la clope éteinte dans la bouche il patienta en attendant l’ascenseur qui le conduirais à son appartement, saluant quelques fois les autres sorciers habitants là. Que voulait Katarina ? Était-ce grave ? Il ne savait rien et doutait beaucoup, il avait peur, peur pour sa fiancée.

Arrivant au troisième étage, hésitant devant sa porte il posa son oreille contre et fit mine d'écouter s'il y avait quelqu'un, il n'entendit rien d'autre que le bruit des talons de la concierge plus bas qui chantonnait une chanson d'un groupe de pop magique. Après quelques secondes à rester écouter à la porte comme un imbécile il se décida enfin et tourna la poignée, c'était ouvert.

- Katarina ? Ma puce tu es là ? ...Je suis rentré.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Katarina J. Mckenzie


► MESSAGES : 116
Lun 5 Sep - 19:12


    Katarina était seule comme à son grand habitude, sauf qu’elle restait à la maison sagement. Pourquoi ? Il y avait qu’une seule raison qui lui semblait valable de ne pas bouger d’un poil : elle était malade. Elle n’était pas dans son assiette. Elle avait du mal à faire ce qu’elle faisait habituellement avec tant de facilité. Katarina était incapable de ne pas se nourrir pendant minimum une journée. Or elle n’avait pas cette habitude avant. Elle se nourrissait peu, car elle ne sentait aucunement le besoin de le faire. Pourtant, elle n’avait pas la tête et l’envie de passer plusieurs jours sans manger. Elle avait constamment faim. Elle avait constamment besoin de réconfort. Elle ne se reconnaissait plus. Quelques choses avaient changé Elle était malade. Katarina ne disait pas un mot. Elle ne savait pas trop ce qu’elle pouvait avoir. L’idée d’être gravement malade ne lui avait pas effleuré l’esprit. Elle pensait que c’était passager. Elle ne pouvait alarmer quiconque sur son état de santé. Elle était un être nuisible pour le nouveau gouvernement. Elle était une sang-mêlé et un danger potentiel pour les sang-purs. La seule personne qui la protégeait dans cet univers noir était nulle autre que son fiancé, Ezio. Il avait un rôle très important dans son pays ce qui le forçait à être loin d’elle. Pourtant, il réussissait à garder un œil sur elle. Il réussissait à la cacher des autres, même si elle travaillait pour le ministre de la magie Anglais, Aidev Blake. Elle travaillait dans une boutique d’animaux. Elle faisait ce que les autres ne voulaient pas faire. Elle avait dû prendre congé, même si cela la gênait grandement lui expliquant qu’elle avait chopé un truc qu’elle ne comprenait pas la provenance. Elle était faible. Pas de son caractère, mais physiquement parlant. Elle avait peine à se déplacer. Que se passait-il ? Elle devait en avoir le cœur net. C’était une journée comme une autre, sauf qu’elle avait rêvé à un rêve étrange. Elle avait l’impression que ce n’était pas un rêve, mais bien la réalité. Des voix lui avaient soufflé l’évidence même. Elle n’était peut-être pas malade, mais enceinte. Elle était paniquée. Elle sortit à l’extérieur pour trouver un endroit où elle pourra voir si elle est réellement enceinte. Son instinct la conduisit dans un magasin moldu où se vendait des trucs bien étrange à priori. Pourtant, elle ne s’arrêta pas pour autant demandant de l’aide. Une gentille dame qui semblait la regarder de travers pour ses réactions paniquées l’aida tant bien que mal. La jeune femme paya et s’en alla pratiquement en courant. Elle redevint un ermite pour faire le test de grossesse qu’elle avait acheté.


    ***

    Katarina attendait patiemment Ezio à qui elle avait envoyé un hibou d’urgence qui lui demandait de le voir. Elle n’avait pas l’habitude de se plaindre ainsi ou exigé sa présence, même si espérait le voir le plus souvent que possible. Il était un homme occupé qui avait un pays à gérer. Il était en voyage pour lier son ministère aux autres. Katarina avait compris cela. C’était une urgence. Pourtant, la nausée vint et elle ne put s’empêcher de finir la tête dans les toilettes déversant ce qu’on estomac rejetait. Elle n’entendit pas Ezio entrer se vidant de l’intérieur. Elle entendit sa voix par contre. « Katarina ? Ma puce tu es là ? ...Je suis rentré. » Elle respira un grand coup tout en tirant sur la chasse d’eau pour évacuer ce qu’elle venait de faire. Katarina avait vomi. Encore. Encore et encore. Elle se leva les mains, ainsi que ses dents. Elle faisait peut-être patientée Ezio, mais elle était au toilette. Simple ? Elle poussa la porte des toilettes avec un visage tout blanc. Elle semblait épuisée. Fragile et extrêmement malade. « Oui, je suis là. Je suis là. » Dit-elle en venant se blottir contre lui enfouissant son visage contre lui. Elle ne disait rien cherchant le moyen et la force de lui annoncer. « Ezio… » Dit-elle en lui prenant la main, l’emmenant sur un fauteuil qui se trouvait dans le salon du chic appartement qu’ils avaient acquis. Elle s’assit à ses côtés. « Ezio, je… je… je suis enceinte… j’ai fait un test de grossesse… en fait j’en ai fait quinze. Ce fut la même réponse pour les quinze. Malheureusement, j’ai encore des doutes. Je me sens faible. Je suis malade depuis je ne sais combien de temps. En fait, depuis que tu es partie… Aide moi » elle le suppliait presque.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Ezio Auditore
SORCIER.► en cavale.

► MESSAGES : 147
Lun 26 Sep - 17:09


    C'était une évidence, quand Katarina l’appelait c'était qu'elle allait mal, il ne savait pas de quel mal elle souffrait mais il s’inquiétait autant qu'il se serait inquiéter de savoir qu'on sache qu'il est mangemort. Ezio n'était pas du genre a angoisser mais lorsqu'il s'agissait de Katarina il imaginait toujours le pire, il imaginait toujours qu'il lui était arrivé quelque chose de grave, qu'elle était blessée voir pire...

    - Katarina ? Ma puce tu es là ? ...Je suis rentré.

    Aucune réponse jusqu'à ce qu'il entendit le bruit de la chasse d'eau suivit du bruit de l'eau qui coulait du lavabo de la salle de bain, il s'approcha hésita a reformulé sa question puis la vit franchir l'entrée de la salle de bain, pâle comme un cadavre. Il pâlit à son tour jusqu'à ce qu'elle vienne se blottir d'elle-même contre son torse.

    - « Oui, je suis là. Je suis là. »

    - Kat' qu'est ce qu...

    - « Ezio… » ... « Ezio, je… je… je suis enceinte… j’ai fait un test de grossesse… en fait j’en ai fait quinze. Ce fut la même réponse pour les quinze. Malheureusement, j’ai encore des doutes. Je me sens faible. Je suis malade depuis je ne sais combien de temps. En fait, depuis que tu es partie… Aide moi »

    Il n'en revenait pas, comme dans les films sa vie défila devant lui, la voix de Kat résonnait dans sa tête, enceinte ? Il ne l'avait pas prévu, ce n'était pas une mauvaise nouvelle mais l'état de Kat et du... bébé ? l'inquiétait, il n'arrivait pas à s'en remettre c'était comme dans un rêve, un rêve éveillé. Il déconnecta quelque secondes son cerveau afin d'aligner les mots qui s'étaient bloqués au fond de sa gorge.

    - Enceinte ? .... Kat... Kat calmes-toi, expliques-moi. Tu te sent mal, qu'est ce qu'il y a ?

    Il la serra encore plus fort contre son torse et respira doucement ses cheveux, il ne savait pas trop quoi dire il était heureux mais il avait peur.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Katarina J. Mckenzie


► MESSAGES : 116
Dim 5 Fév - 2:15


    C’était tellement douloureux. Elle était incapable de faire ce qu’elle faisait habituellement. Elle avait mal partout. Ce n’était pas peu dire quand elle criait sur tous les toits qu’elle désirait être libre. Elle a toujours voulu être libre comme l’air pour vivre la partie de vie qu’elle n’avait pas eu le droit de vivre par elle-même. Jamais, elle n’avait eu la chance de vivre par ses propres moyens. Elle devait toujours demander de l’aide à tous ceux qu’elle croisait. Présentement, elle vivait avec l’argent de son amant, de son amoureux. Elle Avait toujours cette vague impression d’être une bonne à rien. Ce n’était pas pour rien que notre chère Katarina travaillait pour la boutique d’Aidev Blake. Elle faisait peut-être les tâches ingrates, mais elle touchait à une petite somme. Elle se sentait plus utile dans cette misérable vie. Elle venait de tout perdre. Elle ne pouvait pas être aussi inutile dans la vie. Elle n’avait pourtant plus de force pour faire quoique ce soit. Son énergie était tellement bas. Elle était faible à tel point qu’elle avait l’impression d’être malade. Elle l’était, mais pour une raison bien précise. Katarina attendait un bébé. Elle ne se sentait pas prête. Était-elle une femme assez équilibrée pour élever un enfant ? Elle avait des petits problèmes de l’au-delà qui l’effrayaient. De plus, elle était fâchée contre elle-même d’être incapable d’effectuer présentement des tâches. Elle était là agenouillée devant la toilette attendant le retour de son amant. Elle l’entendit entrée. Elle tira la chasse d’eau. Ouvrit le robinet pour se laver les dents. Elle rejoignit son fiancé dans l’entrée pour venir se blottir dans ses bras. Elle l’aimait tellement, même si elle était si jeune et si dangereuse. Katarina avait aussi peur que lui de la perdre. Elle en souffrirait, mais elle ne croyait pas survivre à ce genre d’épreuve. La mort était trop difficile pour un petit être qui avait été trop souvent abandonnée par ceux qu’elle aimait. Elle était toujours le fardeau dont on ne voulait pas. Elle était pauvre et sale. On voyait son net manque d’éducation. Ce n’était pas le sujet du jour. Katarina annonçait la nouvelle qu’elle était possiblement très enceinte. Elle était bien dans ses bras qui lui avaient manqué. Il était parti pour affaire. Elle avait commencé à se sentir mal les premières minutes où elle réalisa vraiment qu’il était parti… « Enceinte ? .... Kat... Kat calmes-toi, expliques-moi. Tu te sent mal, qu'est ce qu'il y a ? » Katarina releva la tête contre le torse de son amant. « Je suis enceinte… je me sens faible. Je crois qu’il faut que je vois un médecin » Elle éclata en sanglot. « Je ne veux pas que tu partes. Ça me fait peur. J’ai du mal à faire ce que je veux faire. Je suis tellement désespérée… je sers strictement à rien… là je suis enceinte et plus que faible. » Elle se dirigea faiblement sur le sofa avant que ses jambes ne la lâchent. Trop d’émotion. Elle ne s’était pas assez nourri comme à son habitude. « J’ai constamment envie de manger… et je n’ose pas manger à ma faim… J’ai faim Ezio. Fais-moi à manger » dit-elle en le regardant avec de grands yeux tristes. « … Ezio, j’Ai besoin de ton aide. Je n’ai pas l’esprit… de maman encore. Je n’ai pas cet instinct que tout le monde semble avoir… j’ai besoin de toi pour m’apprendre. » C’était une acceptation de devenir la mère des enfants d’Ezio Auditore.










Contenu sponsorisé




 

Love is pur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» I love America
» Love Hina
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: entre dans ce monde. :: gestion du personnage; :: Hey McFly!-