AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Warlock Factor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PROFIL & INFORMATIONS






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Lukas K. Ustaz
PROFESSEUR de dcfm

► MESSAGES : 294
Ven 13 Mai - 17:16


WF

Il était 13H de l’après-midi. Lukas quittait l’Université après une matinée à sa vautrer dans l’ennui le plus total. En effet, il avait ‘enseigné’. Lukas n’avait pas, et n’avait d’ailleurs jamais eu, une vocation pour l’enseignement. C’était un chercheur pur et dur. L’enseignement lui était tombé dessus comme ça, lorsqu'il était encore au Collège des magiciens de Vienne. Il y était devenu Liseur et à ce titre s'était vu attribué des groupes d'élèves à encadrer dans leurs travaux et recherches. Il n'y avait jamais vraiment pris goût, considérant cette activité comme une perte de temps. En outre, il était très peu enclin à partager son savoir. Et puis, la magie élémentaire l'ennuyait profondément. En revanche, il pouvait éprouver un intérêt certain pour un élève qui avait des dispositions intéressantes dans le domaine des enchantements et sortilèges. Néanmoins, il ne le montrera jamais ouvertement et se trouvera encore plus exigent avec ce dernier. La pédagogie? Il ne connaissait pas. Ce qui était assez étrange c'est que cela n'en faisait pas pour autant un mauvais professeur. Précisément car il connaissait son domaine d'enseignement par cœur et qu'il enseignait de la manière la plus efficace qui soit. Efficacité, c'était un adjectif dont il était souvent affublé – après celui de TILF (Teacher I’d Like to Fuck) bien sûr. Il ne s'arrêterait pas pour des élèves sujets à des difficultés, en revanche pour ceux capables de le suivre, ils seraient sûrs d'être amenés là où le programme scolaire voulait qu'ils soient. Et pour certains, bien au delà.

Le Magister en charge du cours intitulé 'De l’inefficacité du Fidelitas au fatalisme de l’Avada Kedavra' avançait d’un pas décidé vers les portes de l’Université, Balto, son compagnon à quatre pattes, sur ses talons. Il alluma une cigarette qui provoqua une fumée légèrement teintée de bleu et de violet et qui laissait une longue traînée derrière lui. Il eut à peine le temps de mettre un pied dehors qu’une lettre sortie de nulle part vola en sa direction et se pointa à quelques centimètres de son nez. Lukas reconnu le blason d’Ealdwic et fronça des sourcils. Sa journée était terminée, et il n’avait aucune intention d’ouvrir cette lettre. Il la contourna d’abord et tenta de reprendre son chemin mais elle revint immédiatement se placer devant lui. Balto jappa.
- Urgent, marmonna la lettre.
- J’ai fini ma journée, répondit Lukas en lui soufflant un nuage de fumée.
Cette dernière se mit à toussoter avant de se déplier devant les yeux du chercheur de sorts. Balto faisait des bonds à présent pour essayer d’attraper la missive avec ses dents. Lukas plaqua sa main gauche sur ses yeux puis sortit sa baguette de sa poche. Il comptait bien réduire cette lettre inopportune en cendres. Lorsqu’il écarta les doigts de sa main pour voir où viser, il distingua deux professeurs en face de lui qui le regardaient abasourdis par la situation. Lukas soupira et se résolut à attraper la lettre. Les deux professeurs passèrent leur chemin. Finalement il s’appuya contre la façade du bâtiment de la chambre des sortilèges et détailla le message. En fin de lecture, il maugréa quelque chose et siffla Balto avant de lui donner la lettre en pâture.
Cette dernière disait qu’un professeur était cloué au lit après avoir tenté d’ensorceler son pot de chambre et était dans l’incapacité de participer au jury de la sélection pour les échanges universitaires de l'année prochaine. Lukas avait donc été assigné par la Doyenne à le remplacer et à rejoindre une de ses collègues dans l’amphithéâtre A25. Puis la lettre donnait quelques indications sur la manière dont devait être organisée cette sélection. Enfin, elle se terminait en lettres manuscrites par :
Lukas, je suis sûre que vous saurez choisir les élèves les plus appropriés pour représenter notre université à l’étranger,
Una.

Arrivé dans le couloir qui menait à l’amphithéâtre A25, Lukas fit un bond en arrière et manqua de trébucher sur Balto. L’endroit était bondé d’élève. Il n’aurait pas été étonnant que tous les élèves du département des sortilèges et enchantements soient présents. Le chercheur de sorts en manqua de laisser tomber sa cigarette qui vacillait dangereusement sur sa lèvre inférieure.
- On est là pour au moins deux jours Maître Lukas, pensa Balto.
- Vu le bordel dans ce pays, ça ne m’étonne pas que tous ces jeunes veulent aller étudier ailleurs.


Lukas s’avança dans la foule qui fondit dans un silence au fur et à mesure de son avancement. La plupart des visages pâlirent: ils ne s’attendaient sûrement pas à ce qu’Ustaz fasse partie du jury. Lukas était même persuadé d’en avoir vu quelques un quitter la file d’attente, dépités. D’autres visages plus alertes et principalement féminins affichèrent des sourires aguicheurs ou ne manquèrent pas de se frotter contre le chercheur de sorts qui tentait de se frayer un chemin entre les centaines d’élèves. Arrivé à la porte de l’amphi, il se retourna et vit tous les yeux tournés vers lui dans une jolie palette allant de la déception au désespoir et en passant par une certaine colère. Avant de se glisser à l’intérieur de la salle, il jeta un œil à l’élève qui portait une étiquette numérotée ‘1’ sur sa robe de sorcier.
- On t’appellera, dit-il en écrasant sa cigarette au sol.

L’amphi était vide. Mise à part une femme assise au plus haut gradin, Lukas supposa qu’elle était la collègue mentionnée dans la lettre, avec laquelle il allait devoir auditionner les élèves. Balto alla renifler les coins et recoins de la pièce avant d’aller s’allonger sur l’estrade en contrebas. Lukas, lui, alla s’asseoir à quelques mètres de sa collègue après l’avoir salué d’un bref signe de tête.
- Lukas Ustaz. Je remplace le Professeur Jenkins qui a la tête dans son pot de chambre. Désolé du retard, je viens d’avoir le message.
Lukas n’était pas un collègue des plus impliqués. Il allait aux réunions pédagogiques mais n’y participait pas. Il se pliait aux règles de l’Université même s’il jouait avec la plupart du temps. Si tant est pour son efficacité, il n’aurait pas une bonne réputation. Il avait néanmoins une personnalité relativement bipolaire. Il savait se tenir et pourtant, là, il allongea ses jambes sur le siège de devant et adopta une position on ne peut plus relaxée. Alors même s’il semblait être aux combles de l’ennui en ce moment, il ne serait pas étonnant de le voir porter un intérêt tout particulier à ces auditions.






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Fawn J. Freeman
MAGISTER. ►ès Sortilèges & Enchantements, Magizoologie.

► MESSAGES : 38
Lun 16 Mai - 15:53



Warlock Factor
Sélection pour les échanges universitaires

Lorsque Una de Shalott devait organiser les sélections pour les échanges universitaires, elle ne manquait jamais de proposer à Fawn de faire partie du jury car elle était celle qui connaissait certainement le mieux les étudiants d'Ealdwic et celle aussi qui était capable de déstresser les participants rien que par son nom. De plus, Fawn était aussi magister à Rosenkrantz et connaissait très bien ses collègues d'autres universités. Et puis, il fallait aussi l'admettre, il était facile de persuader Fawn de faire n'importe quoi pour un paquet de dragées surprises de Bertie Crochue. Et ce dernier point, Una ne l'avait pas oublié puisque dans sa lettre, elle avait joint un paquet de ces confiseries... Ce fut donc dans un des amphithéâtres de l'université que Fawn se rendit, calepin en main, en cette fin d'après-midi. Et aussi à Sainte Mangouste, avec un panier de confiseries pour visiter ce pauvre Jenkins mais ceci était une autre histoire...

"Bonjour les jeunes ! Je vous laisse patienter dans le couloir, j'attends mon collègue. On vous appelera un par un, vous avez tous un numéro. je vous souhaite à tous bonne chance !"

Après avoir salué les étudiants qui patientaient, elle rentra dans l'amphithéâtre et se dirigea vers les plus hauts gradins avant de s'installer. Quelques minutes plus tard, Lukas Ustaz entra à son tour, salua brièvement Fawn et s'installa un peu plus loin. Ce qui est avantageux lorsque l'on a un talent aussi rare que celui de Fawn, c'est que l'on peut se déplacer à volonté sans vraiment se déplacer. Aussi, la magister plus connue sous le pseudonyme de Bambi se retrouva tout naturellement à un siège près de Lukas. Elle lui tendit la main et se présenta.

"Fawn Freeman ! Jenkins est justement en train de me demander de vous remercier pour ce remplacement... J'ai adoré votre dernier essai sur les subtilités du Fidelitas ! C'était passionnant ! Il me tarde de lire vos prochains écrits, cher collègue. Dragée surprise ?"

Le petit bout de sorcière de Fawn présentait à présent son paquet à Lukas tandis qu'elle était aussi en train de s'approcher de Balto, doucement, la main en avant, sur l'estrade. Si Lukas ne connaissait pas Fawn, maintenant les présentations étaient faites. Petite, souriante et ubiquiste...






Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Lukas K. Ustaz
PROFESSEUR de dcfm

► MESSAGES : 294
Jeu 26 Mai - 18:36


La main tendue de Fawn fit irruption dans le champ de vision de Lukas. Le regard du sorcier se posa en coin sur le membre de la sorcière et ses yeux azurs s’écarquillèrent légèrement – il n’avait pas l’habitude que les gens répondent de manière aussi avenante à sa froideur apparente et affichée – puis, un temps résigné, il croisa la regard de sa collègue. Finalement, il lui serra la main délicatement et se fut une déferlante de phrases sans liens qui lui arrivèrent dessus. Il fronça les sourcils, ouvrit la bouche, puis regarda les dragées surprises, puis Fawn, puis Fawn² qui s’approchait de Balto.
- HA ! laissa-t-il échappé comme la première syllabe d’un rire qui n’avait jamais eu pour but de se concrétiser. Une ubiquiste, j’en avais jamais vue.
Pendant un moment, son visage s’illumina et il sembla sortir de sa torpeur ennuyeuse. Déclinant les dragées surprises d’un geste de la main respectueux, il lança un regard du côté de l’estrade.
- Je vous déconseille de le caresser trop longtemps, dit-il sur un ton monocorde.
Puis prenant les devants, il siffla Balto qui regardait le double de Fawn avec interrogation, la tête légèrement penchée sur le côté. Le beauceron au pelage noir et feu s’éloigna de la sorcière, remonta les marches de l’amphithéâtre et alla s’asseoir près de la porte d’où les élèves devaient faire leur entrée ; une chose qu’il prenait un malin plaisir à faire chaque fois que son maître donnait un cours ; ne manquant pas de grogner à l’égard d’élèves qui ne lui inspiraient pas confiance.
Lukas n’avait rien répondu à l’assertion de Fawn eu égard à ses recherches sur le Fidelitas. Il n’était pas vraiment du genre à partager son savoir. S’il publiait certains de ses travaux, c’était uniquement pour faire valoir son statut de chercheur. Il ne publiait rien qui lui importait réellement et falsifiait certains de ses papiers pour les rendre incompréhensible. Néanmoins, le simple fait que Fawn fasse allusion à ses travaux prouvait qu’elle en savait plus sur lui que lui sur elle ; et cela poussait Lukas à être sur ses gardes.
- Je me suis toujours demandé si l’attention d’un ubiquiste était divisée entre tous ses doublons… dit-il en feignant de s’y intéresser.
En d’autres termes, il voulait savoir si elle était pleinement avec lui ou dispatchée un peu partout. Finalement et contre toute attente, il plongea sa main dans le paquet de friandises et en mâchouilla une tout en fixant le double de Fawn. Un air contemplatif traversa son visage ; Fawn eut pu même y entrevoir un léger sourire le temps d’un instant. Finalement, lui et cette inconnue avait plus de points en commun qu’il ne le pensait…
- Devrions-nous faire rentrer le premier candidat ? dit-il le regard perdu dans le vide.
Balto s’était déjà mis sur ses pattes arrière et avait fait vriller la poignée de porte d’un coup de patte. Celle-ci s’entrouvrit dans un grincement sonore et la tête du premier élève apparut dans l’entrebâillement. Il regarda Balto avec méfiance puis pénétra dans l’amphithéâtre.
- Il semblerait que vous soyez une habituée de ce genre de sélection, murmura Lukas en suivant du regard l’élève portant le numéro un alors qu'il descendait vers l’estrade. Alors je vous en prie, menez la danse.
Le jeune homme semblait terrifié ; et, maintenant à bonne distance de Balto, c’était en direction de Lukas qu’il jetait de subreptices coups d’œil. Le Chercheur de Sorts, attrapa un dossier qui se trouvait devant lui, l’ouvrit et celui-ci se remplit immédiatement de quelques feuilles : le dossier scolaire de l’étudiant en question. Il se mit à le lire consciencieusement ; presque comme si ça l’intéressait vraiment.










Contenu sponsorisé




 

Warlock Factor.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jeu de course rFactor
» The F-U Factor [Roode + un peu D.E.]
» Paige Warlock pour vous ensorcelée. [Terminée].
» Présentation de Paige Lily Warlock (en attente de réponse)
» Charlotte Meredith Meyer-Warlock
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POET&PENDULUM. :: petite pause aux trois balais. :: la pensine aux rps; :: saison II.-